Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
INRP Institut National de Recherche Pedagogique (Réalisation), Ramzi Abbès (Intervention), Lionel Robinault (Intervention), Fabrice Portier Fozzani (Intervention), François Roy (Intervention), Gérard Martin (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/7pb3-g741
Citer cette ressource :
Ramzi Abbès, Lionel Robinault, Fabrice Portier Fozzani, François Roy, Gérard Martin. INRP. (2010, 29 mai). ANDès Table ronde 2 , in Matinée ANDès. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/7pb3-g741. (Consultée le 15 juillet 2024)

ANDès Table ronde 2

Réalisation : 29 mai 2010 - Mise en ligne : 28 mai 2010
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Matinée ANDès, « Docteurs, acteurs de l’innovation ? L’exemple Rhônalpin »

29 mai 2010, de 9h30 à 13h30, dans les locaux de l’INRP à Lyon.

 

En ce début de XXIème siècle qui voit disparaitre le monde d’après-guerre, dans lequel les marchés sont saturés et les consommateurs moins passifs et aussi moins solvables, les entreprises font face à « l’impérieuse nécessité » d’innover.

 

Qui dit « innover » évoque inévitablement la recherche et donc les chercheurs. Lorsqu’on demande aux entreprises d’expliquer leur politique d’innovation, la plupart répondent qu’elles consacrent X% de leur CA à la R&D, comme si c’était l’évidente démonstration de leur capacité à innover.

 

Reste toujours présent dans les esprits, le modèle marquant de l’innovation des « Trente glorieuses », fondé sur la séquence linéaire :

« recherche – technologie - innovation- accroissement du bien-être des utilisateurs »

 

Pourtant, science et innovation ne sont pas nécessairement liées. Aujourd’hui, l’innovation est un processus complexe et collectif, impliquant des interactions quelquefois continues entre concepteurs, financeurs, réalisateurs et utilisateurs. En outre, plus de la moitié des innovations récentes est de type social, organisationnel ou commercial donc déconnectée des sciences exactes et de la technologie.

 

En quoi, la contribution d’un professionnel formé par la recherche scientifique (issu des sciences exactes ou des sciences humaines), est déterminante pour ce processus d’innovation? C’est ce qui fait l’objet de notre débat :

 

« Docteurs, acteurs de l’innovation » : une « évidence » à redécouvrir ou à revisiter.

Pour avancer sur le sujet, nous donnons la parole aux professionnels qui font l’innovation ou qui accompagnent l’innovation en Rhône-Alpes.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème