Conférence
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

MRSH Caen

Langue :
Français
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2011, 21 septembre). Mazzini : de la figure du conspirateur à celle du penseur. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/132041. (Consultée le 27 février 2024)

Mazzini : de la figure du conspirateur à celle du penseur

Réalisation : 21 septembre 2011 - Mise en ligne : 22 juillet 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Cette conférence a été enregistrée dans le cadre du colloque intitulé L'unité italienne racontée, le Risorgimento célébré et représenté en littérature, dans l'historiographie et dans les arts, organisé conjointement par les équipes de recherche ERLIS (Caen) et GRHIS (Rouen). Ce colloque s'est déroulé à la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de Caen du 20 au 22 septembre 2011.

Jean-Yves Frétigné est licencié en philosophie, agrégé d'histoire, docteur en histoire de l'IEP de Paris (Direction : M. le Professeur Pierre Milza), ancien membre de l'École française de Rome, président du Groupe français des historiens du Risorgimento. Il est aujourd'hui maître de conférences à l'université de Rouen. Chercheur associé au Centre d'histoire de Sciences Po avec une activité particulière au sein du GRIC (Groupe de recherche sur l'Italie contemporaine) et au GRHIS (Groupe de recherche en Histoire, Université de Rouen).

Longtemps considéré par l'historiographie dominante, née dans les milieux intellectuels favorables à la monarchie de Savoie, comme un terroriste ou/et un utopiste, Mazzini est jugé comme un perdant de l'histoire dont le projet devient pleinement caduque après l'échec du cycle révolutionnaire de 1848-1849. Reprise à l'envi, cette thèse se révèle très discutable pour qui étudie l'action et la pensée du Génois en Italie après le Quarantotto et franchement infondée pour qui s'efforce d'appréhender la formidable richesse de ses thèses sur le devenir de la démocratie en Europe. Mazzini élabore, en effet, une conception très articulée de la démocratie s'opposant autant aux thèses conservatrices de Guizot qu'à celles des socialistes français et des communistes allemands.

Sur le même thème