6e Journée Thématique 25 juin 2021 – » Cellules Souches et Organoïdes : Réalités et Perspectives »

Mise en ligne : 25 juin 2021
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
  • document 1 document 2 document 3
Affiche

Descriptif

En cette période un peu trouble de pandémie et de focalisation évidemment justifiée sur la thématique Covid-19 qui de fait occulte un peu tout le reste, nous sommes heureux de vous annoncer la 6e journée thématique de Biotechnocentre intitulée « Cellules souches et organoïdes : réalités et perspectives ». Du fait de la conjoncture, cette journée thématique sera exceptionnellement organisée sous la forme d’un webinaire.

D’une certaine manière, cette journée fait écho à la 2e journée thématique que Biotechnocentre a organisée en 2016 « Les modèles animaux et leurs alternatives : quel avenir ? » (voir la lettre d’information N°65 de Biotechnocentre, http://www.biotechnocentre.fr). En effet, la législation nationale, européenne et même internationale règlementant l’expérimentation animale définit un cadre légal de plus en plus contraint qui accompagne l’évolution des mentalités de la société demandant à ce que le bien-être de l’animal soit pris en compte et qu’il soit reconnu comme un être sensible. Ce cadre règlementaire s’est accompagné d’une réflexion éthique qui s’est concrétisée par la mise en place en 1990 de comités d’éthique. Depuis plus de 25 ans, la règlementation qui s’exerce maintenant dans un cadre européen pour les chercheurs français n’a cessé d’être régulièrement révisée et s’appuie sur le principe des 3R : Remplacer, Réduire, Raffiner (directive européenne 2010/63/UE amendée en 2013). Le dialogue entre chercheurs et comités d’éthique a permis ainsi d’améliorer les conditions expérimentales, une diminution raisonnée du nombre d’animaux et plus récemment de proposer un remplacement de l’animal par des techniques in vitro dans les étapes très préliminaires de recherche.

Ainsi, les mini-organes créés en laboratoire par les chercheurs à partir de simples cellules prélevées chez un adulte et reprogrammées pour redevenir des cellules souches dites « pluripotentes » (Shinya Yamanaka & John Gurdon, Prix Nobel de médecine 2012) semblent constituer une réelle alternative à l’expérimentation animale et éludent les questions éthiques du prélèvement de cellules souches d’embryons. Ces dix dernières années, les techniques de fabrication de ces organes miniatures, appelés « organoïdes » ont beaucoup progressé. C’est pour faire le point sur cette recherche en pleine expansion que nous avons rassemblé pour vous un plateau d’experts très divers sur la question qui ne manquera pas de vous démontrer le potentiel extraordinaire de ces technologies en plein essor au service de la recherche fondamentale et appliquée dans les domaines des sciences de la vie, de la santé humaine (et animale) et du bien-être.

Télécharger le livret 

 

 

 

VENDREDI 25 JUIN 2021

 

08h30-09h00       Accueil

09h00-09h10       Bertrand Castaing (Président de Biotechnocentre) - Ouverture

09h10-09h40       Lucie Laplane  (CNRS U8590 IHPST, Université Paris I Panthéon-Sorbonne et U1287, Hôpital Gustave Roussy) - Qu’est-ce qu’une cellule souche ? 

09h40-10h10       Stéphane Mortaud (INEM, CNRS-Université d’Orléans) - Cellules souches et neurosphères pour l’étude de la neurotoxicité de facteurs environnementaux

10h10-10h40       Bertrand Pain (SBRI, INSERM-INRAE-Université Lyon 1) - Développement de modèles de pathologies neurodégénératives par l’approche des organoïdes cérébraux 

10h40-11h10        Pause

11h10-11h40        Mathieu Gabut (CRCL, INSERM-CNRS, Lyon) - Etude de la plasticité des cellules cancéreuses dans des modèles sphéroïdes et organoïdes de tumeurs cérébrales 

11h40-12h10        Kate Grieve (Hôpital National d’ophtamologie des Quinze-Vingts, Paris) - Imagerie des organoïdes rétiniens

12h10-14h00        Déjeuner

14h00-14h30        Didier Letourneur (LVTS, INSERM, Paris) - Conception de matériaux pour l’ingénierie des organoides 

14h30-15h00       Agnès Wiedemann & Sonia Lamandé (ISP, INRAE-Université de Tours) - Etude ex vivo des interactions hôte-pathogènes au moyen de cultures d’organoïdes dérivés de cryptes intestinales

15h00-15h30       Cécile Cougoule (IPBS, Toulouse) - Modélisation des infections respiratoires associées à la mucoviscidose grâce aux organoides de poumon : exemple de Mycobacterium abscessus

15h30-16h00       Catherine Grillon (CBM, CNRS, Orléans) - Organoïdes de la peau: des modèles pour la cosmétologie

16h00-16h30       Bruno Clément (CHU Ponchaillou, Université de Rennes) - Organoïdes de foie pour l’évaluation préclinique des produits de santé 

16h30-17h00       Bernard Baertschi (Comité d'éthique de l'Inserm) - Organoïdes et cellules souches: quels enjeux éthiques ? 

17h00 Clôture de la journée

 

 

Vidéos

Lucie Laplane - Qu'est-ce qu'une cellule souche ?
Conférence
00:22:51
Lucie Laplane - Qu'est-ce qu'une cellule souche ?

Les cellules souches jouent un rôle central dans le développement, le renouvellement, et la réparation/régénération des tissus. Elles sont aussi impliquées dans certaines pathologies, en particulier

Bertrand Pain - Développement de modèles de pathologies neurodégénératives par l’approche des organoïdes cérébraux
Conférence
00:20:22
Bertrand Pain - Développement de modèles de pathologies neurodégénératives par l’approche des organ…

La notion d’organoïde a émergé de la recherche dans trois domaines de la biologie: celui des cellules souches évidemment, mais aussi celui de l’ingénierie des cultures et de la recherche sur le

Sonia Lacroix-Lamandé et Agnès Wiedemann -  Etudes ex vivo des interactions hôte-pathogènes au moyen de cultures d'organoïdes dérivés de cryptes intestinales
Conférence
00:36:04
Sonia Lacroix-Lamandé et Agnès Wiedemann - Etudes ex vivo des interactions hôte-pathogènes au moye…

L'analyse ex vivo des interactions entre les cellules épithéliales intestinales et des agents pathogènes entériques a été entravée par le manque de systèmes appropriés de culture de l'épithélium

Céline Cougoule - Modélisation des infections respiratoires associées à la mucoviscidoce grâce aux organoïdes de poumon : exemple mycobacterium abscessus
Conférence
00:30:24
Céline Cougoule - Modélisation des infections respiratoires associées à la mucoviscidoce grâce aux …

Le pathogène opportuniste pulmonaire Mycobacterium abcessus (Mabs) infecte 20% des patients de mucoviscidose, et est une des causes de mortalité chez les patients atteints, un processus qui repose