Conférence

Les algues : du terrain aux collections en passant par la molécule (3/4)

Réalisation : 1 janvier 2013 Mise en ligne : 1 janvier 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
    Descriptif

    De nouvelles récoltes ont, de tous temps, contribuées à l’enrichissement des collections de l’Herbier ; cependant les caractères utilisés pour caractériser ces collections ont changés en fonction de l’évolution des concepts et des techniques. Depuis 25 ans, les systématiciens ont de plus en plus fréquemment recours aux caractères moléculaires pour étudier les relations phylogénétiques et identifier les organismes. Dorénavant spécimens, tissus provenant de ce spécimen et séquences d’ADN associées constituent des objets de collections. Les grandes expéditions telles que celles organisées par le Muséum (Madagascar, Papouasie) ainsi que des récoltes de plus petites envergures permettent la mise en place de base de données publiques de séquences en lien avec des spécimens préservées dans des collections d’Histoire naturelle telle que l’Herbier. Ces nouvelles pratiques permettent d’aborder les processus qui sous-tendent les patrons de biodiversité. Cet exposé sera illustré à travers des exemples pris chez les algues.

    Contacter

    Avec les mêmes intervenants

    • Collections et concepts (en botanique) (4/4)
      Conférence
      01:03:38
      Collections et concepts (en botanique) (4/4)
      Le Gall
      Line
      Dennetière
      Bruno

      Les collections de botanique auxquelles est donné le nom d'herbiers assurent de multiples fonctions. Un herbier accompagne son botaniste durant toute la période de son activité et certains indices

    Sur le même thème