Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
EFEO Ecole Française d'Extrême Orient (Réalisation), Pierre-Yves Manguin (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/037c-pb19
Citer cette ressource :
Pierre-Yves Manguin. ResEFE. (2010, 22 janvier). La montagne dans la ville : variations malaises et indochinoises , in Conférences. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/037c-pb19. (Consultée le 22 mai 2024)

La montagne dans la ville : variations malaises et indochinoises

Réalisation : 22 janvier 2010 - Mise en ligne : 7 janvier 2010
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La montagne dans la ville : variations malaises et indochinoisesA travers des exemples pris sur le terrain archéologique de Sumatra (Indonésie) et à travers la littérature classique malaise, on montrera comment les cités construites par les Malais à Sumatra ou à Bornéo dès l’époque de Srivijaya s’organisaient par référence à la « montagne ».Dans un paysage de basses terres où, le plus souvent, le regard se perd, la colline, naturelle ou artificielle, offre un point d’ancrage visuel et spirituel. Elle est le lieu du sacré, celui des origines, avant même l’adoption de représentations cosmogoniques indiennes et la construction des premiers temples, et elle le restera à l’époque musulmane. La montagne établit le lien entre la ville et le monde du sacré, qui est ainsi incorporé dans le territoire politique. En cela, les anciennes cités malaises se rapprochent de celles de la péninsule Indochinoise où la « montagne » joue un rôle prééminent.Cycle de conférences “Temple, ville et territoire en Asie du Sud-Est”

Intervention

Dans la même collection