Conférence
Notice
Lieu de réalisation
UFR SLHS, 30 rue Mégevand, Besançon
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/tj1y-k963
Citer cette ressource :
UFR SLHS. (2019, 11 avril). SESSION 3 ∙ RUSE ET MAGIE DU XIXe SIÈCLE À NOS JOURS / André Didierjean, Cyril Thomas , in Ruse et Magie de l'Antiquité à nos jours. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/tj1y-k963. (Consultée le 26 février 2024)

SESSION 3 ∙ RUSE ET MAGIE DU XIXe SIÈCLE À NOS JOURS / André Didierjean, Cyril Thomas

Réalisation : 11 avril 2019 - Mise en ligne : 11 avril 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Ruse Et Magie de l'Antiquité à nos Jours

Ruse et magie sont unies par des liens forts et nombreux. Au fil des siècles, les pratiques magiques ont souvent intégré le recours à la ruse ou à la tromperie (deceptio, « deception », « inganno », etc.). Comme la ruse, en outre, la magie est présente dans la quasi-totalité des cultures de la planète depuis des millénaires, au cours desquels elle a fait l’objet de considérations radicalement opposées, allant de la plus grande estime jusqu’au dénigrement le plus total. Dans la culture grecque, où la magie est très présente, le mot mageìa pouvait être considéré de façon péjorative, comme une forme de tromperie. Dans la pensée chrétienne également, la magie est jugée de façon ambiguë et, lorsqu’elle l’est négativement, c’est parfois au diable lui-même – maître des ruses et de la tromperie – qu’on en attribue l’invention. Après les Lumières et le développement des sciences dites modernes, c’est plutôt dans l’apparence de la production d’effets surprenants qu’intervient la ruse au sein de la magie, que l’on tendait alors à reléguer au rang de superstition. À notre époque, la magie et la prestidigitation « rusent » avec les processus cognitifs du spectateur pour produire des effets divertissants.

À l’occasion de ce colloque, des experts internationaux de spécialités différentes (histoire, psychologie cognitive, lettres, langues et littératures étrangères, philosophie, histoire des sciences) présenteront les résultats des recherches qu’ils mènent sur la présence et les formes de la ruse dans la magie et la prestidigitation, de l’Antiquité à nos jours. Grâce à ces présentations et aux échanges qu’elles généreront nous espérons réaliser un pas supplémentaire dans notre connaissance de ce sujet passionnant.

Ce colloque fait suite au colloque « Dire et penser la ruse de guerre de l'Antiquité à la Renaissance » qui s’est en tenu en mars 2018.

 

 

Dans la même collection

Sur le même thème