Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Réalisation), DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Production), DCAM - Département Conception et Assistance Multimédia - Université Bordeaux Segalen (Publication), Université Bordeaux Segalen - DCAM (Publication), Frédérique Allaire (Intervention), Jean-François Toussaint (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Frédérique Allaire, Jean-François Toussaint. Univ Bordeaux. (2009, 4 juin). Maltraitance en lien direct avec la pratique sportive (Session 2) , in Colloque PsychoPathologie du Sport - 2009. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/44281. (Consultée le 3 mars 2024)

Maltraitance en lien direct avec la pratique sportive (Session 2)

Réalisation : 4 juin 2009 - Mise en ligne : 4 juin 2009
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Sport Intensif et Maltraitance

3e journées de Psychopathologie du sport

4 & 5 juin 2009 - CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2

 

* Maltraitance en lien direct avec la pratique sportive (Session 2)

- Intervenants :

 

* Frédérique Allaire (Pays de la Loire)

« L’enfant et les sports de combat : où commence l’inacceptable ?»

 

* Jean-François Toussaint (Paris))

« Retentissement de la pratique précoce »

 

- Président / Modérateur : Nadia Zagui-Rossi (Psychologue, Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse)

A considérer la dégradation de la place de l’enfant dans la société, on peut se demander si le sport (de haut niveau) ne serait pas au contraire un facteur de protection ? A quoi tient cette situation ? A travers l’analyse de l’évolution de différents traits physiques ou physiologiques chez les sportifs au cours des dernières décennies, il semble que cette population soit constituée d’individus ségrégés pour leur capacité de performance et d’endurance en partie d’origine génétique. Toutefois, on atteint des limites qui induisent que le plus petit gain de performance ne soit désormais acquis que par une charge intense de travail, où l’on doit se maltraiter pour encore se dépasser…..

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème