Conférence

La négritude au féminin : des sœurs Nardal à Suzanne Roussi Césaire / Christine Dualé

Réalisation : 15 octobre 2014 Mise en ligne : 15 octobre 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

La négritude au féminin : des sœurs Nardal à Suzanne Roussi Césaire / Christine Dualé, in colloque "Les Amériques noires : identités et représentations", organisé par le Pôle Sud-Ouest de l'Institut des Amériques, l'Institut de recherche et études culturelles (IRIEC), l'Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) et le laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 15-18 octobre 2014. Thématique 4 : Récits identitaires.

Utilisé pour la première fois par Aimé Césaire en 1939 dans Cahier d'un retour au pays natal, la « négritude » rassemble des écrivains, des intellectuels antillais et africains vivant à Paris et dont l'objectif commun était de développer une pensée et une identité nouvelles à la manière du « Nouveau Noir / The New Negro » qui avait vu le jour dans le quartier noir de Harlem à New York en 1920. Pourtant, dix ans plus tôt, des intellectuelles antillaises comme les sœurs Nardal, puis Suzanne Cézaire quelques années plus tard, jouèrent un rôle fondamental dans la naissance et l'évolution de ce mouvement en proposant de nouveaux concepts. «Afro latin » pour Jane Nardal, et « pluralité » pour Suzanne Cézaire, mettant ainsi en avant la richesse identitaire antillaise née de l'africanité et du métissage. En créant un discours propre à leur expérience, ces femmes participèrent à l'élaboration de la négritude et jouèrent un rôle fondamental longtemps passé sous silence et éclipsé par les "pères fondateurs" de la négritude. Aussi, cette communication aborde t-elle le rôle essentiel de ces intellectuelles afin de tenter d'établir une généalogie féminine de la négritude et de mieux comprendre la richesse culturelle et identitaire à l'origine de leur discours.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2014, 15 octobre). La négritude au féminin : des sœurs Nardal à Suzanne Roussi Césaire / Christine Dualé. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/78267. (Consultée le 20 mai 2022)
Contacter
Documentation

DUALÉ, Christine. (2010). Conflits et pouvoir : le rôle des Africaines-Américaines dans la création des associations féminines noires (1890-1960), in "Femmes, Conflits, Pouvoir", Toulouse : Presses Universitaires du Mirail, Anglophonia (French Journal of English Studies), 27,  119-128.

CÉSAIRE, Suzanne (2009). Le grand camouflage. Écrits de dissidence (1941-1945). Paris, Éditions du Seuil, 123 p.

SHARPLEY-WHITING DENEAN, Tracy (2009). Beyond Negritude: Paulette Nardal and "Essays from Femme dans la Cité", New York, Suny Press, 109 p. 

SHARPLEY-WHITING DENEAN, Tracy (2000). Négritude Femme, Jane Nardal : "La Dépêche africaine" et le Nouveau nègre francophone, Souls: Un journal critique de la politique noire, culture et société, 4, vol. 2, 8-17.[En ligne : http://www.columbia.edu/cu/ccbh/souls/vol2no4.html].

WARNER, Keith Warner (1988). Interview with Damas. Critical Perspectives on Léon-Gontran Damas.  Washington D.C., Three Continents Press, 178 p.

HYMANS, Jacques Louis (1972). Léopold Sédar Singhor: an intellectual biography. Edinburgh University Press, 312 p.

CÉSAIRE, Suzanne (1945). Le Grand camouflage, Tropiques, 13-14, 267-273.

CÉSAIRE, Suzanne (1942). Malaise d'une civilisation, Tropiques, 5, 93-94.

NARDAL, Paulette (1932). L'Éveil de la conscience de race, Revue du monde noir, 6 avril 1932, p. 30.

 NARDAL, Paulette (1931). La Revue du Monde Noir, 1931, p. 29.

NARDAL, Jane. (1928). Pantins exotiques, La Dépêche africaine, 8, octobre 1928, 2.

NARDAL, Jane. (1928). L'internationalisme noir, La Dépêche africaine, 1, février 1928, 5.

> Voir aussi la bibliographie générale, à télécharger, dans l'onglet "Documents".

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème