Conférence

« Plus vous criez, plus on se cabre » : l’influence du Concile de Trente et de Charles Borromée sur la conception homilétique de Jean-Pierre Camus ou les « biais » de la vérité / Thibault Catel

Réalisation : 20 octobre 2017 Mise en ligne : 20 octobre 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

« Plus vous criez, plus on se cabre » : l’influence du Concile de Trente et de Charles Borromée sur la conception homilétique de Jean-Pierre Camus ou les « biais » de la vérité / Thibault Catel, in colloque international "Parrêsia et civilité entre France et Italie (Renaissance / XVIIe siècle)" organisé par le laboratoire Il Laboratorio, Université Toulouse Jean-Jaurès, 19-21 octobre 2017.

Dans cette communication, Thibault Catel examine l’importance que lesdécrets du Concile de Trente, ou plutôt les décrets tridentins tels que interprétés par Charles Borromée, ont pu avoir dans la prédication « civile » développée par Camus. La pratique homilétique de l’archevêque de Milan a pu apparaître comme un modèle pour dénouer unecontradiction difficile à surmonter chez Camus entre l’urgence d’une parole vraie et une théologie de la douceur.

Discipline :
Langue :
Français
Crédits
Jean JIMENEZ (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource:
Université Toulouse-Jean Jaurès. (2017, 20 octobre). « Plus vous criez, plus on se cabre » : l’influence du Concile de Trente et de Charles Borromée sur la conception homilétique de Jean-Pierre Camus ou les « biais » de la vérité / Thibault Catel. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/96997. (Consultée le 24 janvier 2022)
Contacter

Courage de la vérité et écritures de l'histoire (XVIe siècle-XVIIIe siècle) (2017). Toulouse,  Presses universitaires du Midi, Littératures classiques, 3, vol. 94, 206 p.

GUERRIER, Olivier (2017). Affirmation de vérité, revendication de véracité : formes et enjeux d’une coexistence dans les récits historiques de la seconde moitié du XVIe siècle en France, Littératures classiques, 3, vol. 94, 85-94. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques-2017-3-page-85.htm].

MECHOULAN, Éric (2017). La parrêsia rabelaisienne : adresse et outrecuidance, Littératures classiques, 3, vol. 94, 37-48. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques-2017-3-page-37.htm].

PICARDI, Emmanuel (2017). La Bruyère parrèsiaste ? « Vérité » et constitution éthique dans et par le texte des "Caractères", Littératures classiques, 3, vol. 94, 49-59. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques-2017-3-page-49.htm].

VINCENT, Charles (2017). Diderot et la parrêsia prérévolutionnaire : l’éloquence de la vérité en question, Littératures classiques, 3, vol. 94, 61-69. [En ligne : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques-2017-3-page-61.html].

FOUCAULT, Michel (2016). Discours et vérité. Précédé de La parrêsia. Paris, Éditions Vrin, 314 p.

GROS, Frédéric (2012). La parrhêsia chez Foucault (1982-1984), in Foucault. Le courage de la vérité, Paris, Presses Universitaires de France, 155-165.

ABIVEN, Karine (2012). L’Anecdote ou la fabrique du petit fait vrai. Un genre miniature de Tallemant des Réaux à Voltaire (1650-1756). Thèse de doctorat en Langue et Littératures françaises, Université Paris Sorbonne.

LEUHUIS, R. (2009). Montaigne parrhesiastes. Foucault’s Fearless Speech and Truth-Telling in the "Essais", in Zahi Zalloua (dir.), Montaigne After Theory/Theory After Montaigne, Seattle, University of Washington Press, 100-121.

FOUCAULT, Michel (2009). Le courage de la vérité. Le gouvernement de soi et des autres (II). Cours du Collège de France 1984. Édition établie sous la direction de François Ewald et Alessandro Fontana par Frédéric Gros, Paris, Éditions Seuil/Gallimard, coll. Hautes Études, 334 p.

FOUCAULT, Michel (2008). Le Gouvernement de soi et des autres. Cours au Collège de France. 1982-1983 (I). Paris, Éditions Le Seuil, coll. Hautes Études, 400 p.

WELFRINGER, Arnaud (2010). Le courage de l'équivoque. Politiques des Fables de La Fontaine. Thèse de doctorat en littérature française sous la direction de Marc Escola, Université de Paris VIII Vincennes-Saint Denis [deuxième partie « Histoires de parrêsia »].

GUERRIER, Olivier (2010). Le Socrate de Foucault et le ‘socratisme’ de Montaigne. Autour de la Parrhêsia, in Gontier, T., Mayer, S. (dirs), Le socratisme de Montaigne, Paris, Éditions Classiques Garnier, 57-70.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème