Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean JIMENEZ (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication), Nicola Panichi (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Nicola Panichi. UT2J. (2017, 20 octobre). "Ars est celare artem". La dissimulation chez Guazzo et Montaigne , in Parrêsia et civilité entre France et Italie (Renaissance / XVIIe siècle). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/96981. (Consultée le 27 février 2024)

"Ars est celare artem". La dissimulation chez Guazzo et Montaigne

Réalisation : 20 octobre 2017 - Mise en ligne : 20 octobre 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

"Ars est celare artem". La dissimulation chez Guazzo et Montaigne / Nicola Panichi, in colloque international "Parrêsia et civilité entre France et Italie (Renaissance / XVIIe siècle)" organisé par le laboratoire Il Laboratorio, Université Toulouse Jean-Jaurès, 19-21 octobre 2017.

L’« honestoinganno », équivalent de l’ars estcelare artem de Cicéron, est présenté dans la Civil conversatione comme une dissimulation honnête, avec sesoccurrences dans des thèmes éthiques et esthétiques stratégiques. Le thèmelaisse supposer  qu’il y a une parenté, même si elle est posthume, nonseulement avec l’inspiration et la particularité d’un fameux essai de Bacon sursimulation et dissimulation, mais aussi avec la topique et la méthode des Essais, sur lesquels Guazzo agit parinfluence croisée.

 

Intervention
Thème
Documentation

PANICHI, Nicola (2015). Verità della menzogna, menzogna della verità. Sciascia legge Montaigne, Todomodo. Rivista Internazionale di studi sciasciani, vol. V, 49-60.

PANICHI, Nicola (2010). De Socrate à Montaigne en passant par Guazzo, in Gontier, Thierry, Mayer, Suzel (dirs), Le Socratisme de Montaigne, Paris, Éditions Classiques Garnier, 71-86.

PANICHI, Nicola (1998). Filosofare conversando. Montaigne lettore di Stefano Guazzo, Studi Umanistici Piceni, XVIII, 115-128.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes