Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Mission 2000 en France (Réalisation), Mission 2000 en France (Production), Violette Rey (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/rz41-m243
Citer cette ressource :
Violette Rey. UTLS. (2000, 11 novembre). Les Europes orientales, la force des différences , in Quel avenir pour l'Europe?. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/rz41-m243. (Consultée le 24 juillet 2024)

Les Europes orientales, la force des différences

Réalisation : 11 novembre 2000 - Mise en ligne : 10 novembre 2000
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

L'Europe de l'Est disparue laisse-t-elle la place à un retour de l'Europe centrale et de l'Europe balkanique ? Une telle approche, qui relève de la théorie du 'frigidaire' en vogue au début des années 1990, perd de sa pertinence face à une recomposition plus complexe des Europes orientales. Celle-ci révèle l'importance prise par la production continue de différences. Des différences fortes cloisonnent l'espace et contrecarrent les formes d'intégration, par un mélange singulier de structures culturelles et religieuses de très longue durée et de structures politiques de trop brève durée.

Un première lecture suggère le jeu d'un déterminisme récurrent qui ferait que, dans une logique d'exclusivité, le nombre de peuples excède ici l'espace à partager. Il n'y a cependant pas de malédiction de la différence dans les Europes orientales. D'autres forces de différenciation transgressent les cloisonnements. Fondées sur la circulation et les flux, et aussi sur de nouvelles disparités régionales, elles ébauchent une architecture territoriale autrement articulée à l'ensemble du continent européen.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème