Canal-U

Mon compte
Ecole Normale Supérieure de Lyon

Approche multifactorielle de la réussite en première année: motivation, intégration sociale, intégration académique


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ecole_normale_superieure_de_lyon/embed.1/approche_multifactorielle_de_la_reussite_en_premiere_annee_motivation_integration_sociale_integration_academique.20601?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
FRENAY Mariane

Producteur Canal-U :
Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Approche multifactorielle de la réussite en première année: motivation, intégration sociale, intégration académique

Tant en Belgique qu’à l’étranger, les phénomènes d’échec et d’abandon dans l’enseignement supérieur, en première année d’études en particulier, interpellent par leur ampleur. Comment expliquer ces taux d’échec et d’abandon ? Quels facteurs ont le plus d’impact ? Que mettre en place pour y remédier ? De nombreuses recherches ont tenté d’apporter des réponses à ces questions. Cependant, au fil des études, l’échec et l’abandon dans les études supérieures se révèlent des phénomènes complexes dont aucun facteur pris isolément ne suffit à rendre compte. En m’appuyant notamment sur les travaux menés à la Chaire UNESCO de pédagogie universitaire depuis de nombreuses années, je présenterai la manière dont cette question a été traitée en rapportant et en discutant les résultats de recherches empiriques (approches quantitatives et qualitatives), dans lesquelles les phénomènes d’échec et d’abandon sont lus comme les résultantes d’interactions multiples et variées entre, d’une part, les variables individuelles des étudiants et, d’autre part, les facteurs contextuels qu’ils sont amenés à rencontrer. <br>

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte