Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Réflexion autour du livre "Moïse : Prophète des nostalgies"


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/reflexion_autour_du_livre_moise_prophete_des_nostalgies.29903?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
ROJTMAN Betty

Producteur Canal-U :
Fondation maison des sciences de l'homme
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Réflexion autour du livre "Moïse : Prophète des nostalgies"

Le personnage de Moïse garde pour le lecteur moderne de la Bible un caractère fascinant. Appliqué à des tâches concrètes - politiques, juridiques, militaires - il n’en reste pas moins, dans l’imaginaire universel, une figure d’exceptionnelle spiritualité. C’est à cerner ces tensions entre les devoirs de ce monde et l’appel des hauteurs que s’attache le dernier livre de Betty Rojtman « Moïse, prophète des nostalgies », qui vient de paraître aux éditions Gallimard.
Ce petit texte de 200 pages, écrit dans une langue très pure, intérieure et lyrique, se présente comme une sorte de biographie intérieure ou rêvée de celui qui fut d’abord prince à la cour de pharaon, puis proscrit dans le désert de Midian, avant de devenir guide et prophète, pour mourir enfin aux abords de Canaan. Ce périple solitaire à travers des paysages arides mais somptueux où se dessinent les frontières de l’humain, est pour l’auteur l’occasion d’une réflexion plus profonde sur les limites et les accomplissements de toute vie.

Betty ROJTMAN est titulaire de la chaire Katherine Cornell de littérature comparée à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle a fondé, en 1992, et dirigé plusieurs années le centre de recherche Desmarais pour la culture française, à caractère interdisciplinaire. A Paris, elle collabore avec le Collège International de Philosophie, où elle a présenté de nombreux séminaires.

Sémioticienne de formation, elle a d'abord pratiqué l'analyse du discours théâtral, avant de s'orienter vers une approche plus philosophique des textes contemporains et sa mise en dialogue avec les principes idéologiques et méthodologiques de l'herméneutique juive.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte