Canal-U

Mon compte
Institut d’Etudes Avancées de Nantes

Entretien #136 témoignage de Yaovi Akakpo


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iea/embed.1/entretien_136_temoignage_de_yaovi_akakpo.43727?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Entretien #136 témoignage de Yaovi Akakpo

Projet de recherche : Histoire des sciences anciennes d’Afrique : problèmes épistémologiques et études d’archives orales et de manuscrits en arabe et en ajam

Ce projet repose sur l’idée qu’une histoire des sciences anciennes d’Afrique doit partir du principe épistémologique que la connaissance savante, dans la rationalité de ce que C. Lévi-Strauss a appelé la « pensée sauvage », est également différente du savoir populaire, de la magie, du mysticisme, de la religion ou de la cosmogonie, et qu’elle se pratique dans des lieux et milieux réservés, par des élites et réseaux d’élites distingués. C’est dans la perspective ouverte par ce regard autre sur la pensée dite sauvage que cette recherche est menée sur les traditions savantes d’Afrique, celles des archives orales et celles des manuscrits en arabe et en ajami. Il est convenu, d’une part, que, pour surmonter l’obstacle qu’est la faiblesse de la mémoire orale à livrer l’histoire, l’étude historique des sciences des archives orales d’Afrique doit cibler, en priorité, les lieux de circulation des pratiques savantes, la dynamique interculturelle des lieux de savoirs et la dynamique des rapports contemporains entre la recherche universitaire et les tradi-savoirs. Il est convenu, d’autre part, à partir de la réalité historique des traditions écrites africaines, de la nécessité d’ouvrir, à l’intérieur du champ des recherches sur les manuscrits en arabe et en ajami, un espace propre à l’histoire des sciences, espace jusqu’alors inédit.

Biographie

Yaovi Akakpo est un philosophe togolais. Il a fait ses études supérieures à l’Université de Lomé et à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il est docteur de 3e cycle en épistémologie et docteur d’État en histoire, philosophie et sociologie des sciences. Professeur titulaire, il est actuellement le doyen de la Faculté des sciences de l’homme et de la société à l’Université de Lomé, où il est également le responsable de la formation doctorale en histoire et philosophie des sciences et des techniques. Il est par ailleurs rapporteur général du CTS Lettres et sciences humaines du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) et chercheur associé au Centre Alexandre Koyré de Paris. Il est l’auteur de L’horizon des sciences en Afrique (Peter Lang, 2009), de La recherche en philosophie (L’Harmattan, 2012) et de Science et reconnaissance (Présence africaine, 2016). Ses principales thématiques de recherche concernent les transmutations scientifiques et techniques en Afrique, les enjeux de l’invention et de l’innovation, l’histoire des sciences des archives orales et des manuscrits africains, l’imagination en science, les pouvoirs du corps.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 3 Mai 2018
    Durée du programme : 6 min
  •  
    Catégorie : Entretiens
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sciences de l'homme
    Collections : Entretiens séjours de résidence
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : entretien, Yaovi Akakpo
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 #147 - Livio Boni - L'Institut d'Etudes Avancées de Nantes est utopique alors que l'Université est très topique "
 #145 - Souleymane Bachir Diagne, membre associé - " La découverte de l'IEA de Nantes est une des choses les plus importantes qui me soit arrivée ces dernières années ! "
 #144 - Suleiman Mourad, membre associé - " I like to come back in order to get the intellectual and stimulating kind of knowlegment "
 #143 - Esha Shah - " Living in french town... which is not Paris ! "
 #142 - témoignage de Griselda Gaiada
 Entretien #141 témoignage de Marija Bartl
 Entretien #139 témoignage de Felwine Sarr
 Entretien #137 témoignage de Jocelyn Olcott
 Entretien #135 témoignage de Beata Stawarska
 Entretien #134 témoignage de Sofian Merabet
 #133 - Gerardo Serra - " Intellectual freedom and a vibrant intellectual community ! "
 #132 - Michael Provence - " Nantes is a beautiful vibrant wonderful city with a medieval core ! "
 #131 - Gerd Spittler - " Il y a beaucoup plus de fellows du sud ici que dans les autres instituts ! "
 #130 - témoignage d'Elena Gerasimova
 #129 - témoignage de Philippe Geinoz
 Entretien #128 témoignage de Daniela Patrizia Taormina
 Entretien #127 témoignage de Deresse Ayenachew Woldetsadik (version anglaise)
 Entretien #127 témoignage de Deresse Ayenachew Woldetsadik (version française)
 Entretien #126 témoignage d'Antonio De Almeida Mendes
 Entretien #124 témoignage de José Emilio Burucua
 Entretien #100 témoignage de Paolo Héritier
 Entretien #99 témoignage d'Ahmed Oulddali
 Entretien #98 témoignage de Lakshmi Subramanian
 Entretien #65 témoignage de Pierre Musso
 Entretien #28 témoignage de Perry Anderson
 Entretien #12 témoignage de Jean-Godefroy Bidima
 Entretien #11 témoignage d'Ibrahima thioub
 Entretien #9 témoignage d'Etienne François
 Entretien #8 témoignage de Dany Robert Dufour
 Entretien #6 témoignage de Charles-Didier Gondola
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte