Canal-U

Mon compte
SCRIME

L'oeuvre mixte de John Chowning et Jean-Claude Risset : des similitudes dissemblables


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/scrime/embed.1/l_oeuvre_mixte_de_john_chowning_et_jean_claude_risset_des_similitudes_dissemblables.24100?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
SCRIME
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

L'oeuvre mixte de John Chowning et Jean-Claude Risset : des similitudes dissemblables

Par Vincent Tiffon

Parce qu’elles sont issues de deux musiciens de la même génération, pionniers de la computer music à la double carrière de scientifiques et de compositeurs, les œuvres musicales de John Chowning et Jean-Claude Risset sont souvent associées, voire assimilées, notamment en raison de l’identité du projet spectral (ambiguïté harmonie/timbre).

Il existe pourtant des différences fondamentales entre l’unique œuvre mixte de Chowning – Voices (2004-2011) – et la plupart des œuvres mixtes de Risset. En s’appuyant sur les œuvres qui mettent en scène la voix (réelle, synthétique, ou enregistrée), on tentera de comprendre qu’au delà du traditionnel clivage entre temps-réel et temps différé, les choix technologiques opérés par les deux compositeurs sont symptomatiques de deux manières de penser le geste d’écriture à travers la notion d’interactivité, typique de l’hypersphère numérique : qui est le garant de l’interaction entre les deux univers (instrumental et électronique) ? ; qu’entend-on musicalement par l’interactivité instrument/voix – électronique ? Qu’est-ce que ces conceptions parfois antagonistes nous disent médiologiquement parlant ? Ce faisant, on s’interrogera sur la pertinence qu’il y aurait ou non à généraliser ce clivage à l’ensemble des compositeurs contemporains de la computer music.


Vincent Tiffon est professeur de musicologie à l’université de Lille, chercheur au CEAC (Centre d’Etude des Arts Contemporains), co-fondateur et co- responsable de l’équipe EDESAC (http:// edesac.recherche.univ-lille3.fr/). Il est par ailleurs chercheur associé au sein de l’équipe APM (Ircam – CNRS – UPMC) à Paris. Spécialiste de l’histoire, l’analyse des processus de création et l’esthétique des musiques électroacoustiques et mixtes, il développe parallèlement des travaux sur la médiologie musicale (étude des interactions entre les innovations techniques et les inventions musicales).

Il est publié dans AAA/TAC (Acoustic Arts & Artifacts/Technology, Aesthetics, Communication), Analyse musicale, Les Cahiers du Cirem, Les Cahiers de Médiologie, CMR (Contemporary Music Review), DEMéter, Filigrane, LIEN, Medium, MEI (Médiation et communication), Musurgia, NUNC, La Revue de Musicologie, SMC2011, ainsi que dans plusieurs ouvrages collectifs.

http://ceac.recherche.univ-lille3.fr/index. php?page=vincent-tiffon

  •  
  •  
    Date de réalisation : 25 Septembre 2014
    Durée du programme : 41 min
    Classification Dewey : Musique
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Arts, Musique
    Collections : Colloque John Chowning et Jean-Claude Risset : pionniers de la computer music - Septembre 2014
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : musicologie, John Chowning, Jean-Claude Risset
    Conditions d’utilisation / Copyright : LaBRI-SCRIME - Tous droits réservés
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte