Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Champ sanitaire dakarois, "entrepreneurs" étrangers et thérapies néotraditionnelles/ S. Landry Faye


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/champ_sanitaire_dakarois_entrepreneurs_etrangers_et_therapies_neotraditionnelles_s_landry_faye.5337?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Champ sanitaire dakarois, "entrepreneurs" étrangers et thérapies néotraditionnelles/ S. Landry Faye

« Le champ sanitaire dakarois à l’épreuve des nouveaux « entrepreneurs » étrangers des thérapies néo-traditionnelles (Sénégal). », Sylvain LANDRY FAYE (socio-anthropologue, enseignant-chercheur à l'Université Cheikh Anta DIOP (UCAD), Sénégal. Colloque international "Santé et mobilités au Nord et au Sud : circulations des acteurs, évolutions des pratiques". Toulouse : Association AMADES, Université de Toulouse II-Le Mirail, Institut d'Etudes Politiques (IEP) : 16-18 septembre 2009. [Intervention suivie d'un échange avec l'auditoire]

Cession C : Circulations des malades et des thérapeutes : mobilités sanitaires et négociations thérapeutiques. Atelier C2 : Quand les tradi-thérapeutes migrent.

Ces dernières années, la ville de Dakar est devenue une destination privilégiée des mouvements transfrontaliers de populations. Ces dynamiques posent un ensemble d’enjeux, en particulier sur le plan sanitaire. Elles constituent un facteur favorisant la circulation des agents pathogènes (Lalou et al.2007) et ont aussi contribué au départ massif de médecins vers l’Occident (GCIM, 2005.) Cependant, elles ont aussi permis la circulation des thérapeutes valorisant la tradition et religion africaines, en provenance du Ghana, du Nigéria, du Mali et du Cameroun (marabouts, devins, exorcistes, guérisseurs, herboristes etc.) On note aussi une expansion des églises pentecôtistes, dans un pays fortement islamisé. Ces acteurs étrangers, spécialisés dans la prise en charge de pathologies, intègrent un champ sanitaire urbain, dont les dynamismes contemporains méritent une analyse actualisée.
En s’intéressant particulièrement aux marabouts et guérisseurs étrangers qui se sont spécialisés dans le traitement de l’infécondité conjugale, cet article vise à décrire les différentes pratiques professionnelles qu’ils mettent en oeuvre pour la prendre en charge; la place que ces thérapeutes étrangers prennent dans les itinéraires thérapeutiques des urbains, comparativement à celle des locaux. Il vise aussi à identifier les modifications apportées dans le champ sanitaire sénégalais, en particulier celui dakarois.
Les données présentées sont tirées d’un travail de recherche mené par une équipe d’universitaires de la FLSH (UCAD) en 2008 pour OXFAM, portant sur les dynamiques contradictoires des sociétés ouest-africaines actuelles. Elles ont été collectées par la recension de documents et les entretiens avec des personnes ressources et des acteurs cibles.
Nos résultats montrent que les pratiques des thérapeutes étrangers s’inscrivent dans une logique d’hybridation : ils valorisent des savoirs endogènes africains, tout en les associant aux symboles de la pratique biomédicale. Dans le cas de l’infécondité conjugale, ils sont aussi devenus une alternative thérapeutique réelle dans les comportements de recours aux soins des urbains, face à des tradithérapeutiques locaux souvent taxés de « charlatans» en milieu urbain. Ces acteurs ont aussi réussi à remobiliser et à renouveler des idéologies surnaturelles pour expliquer l’infortune, ainsi qu’une médecine traditionnelle locale « instrumentalisée », malgré l’existence de structures associatives (Prometra/Malango.) La proximité entretenue avec la biomédecine s’exprime comme une volonté de conquête d’un nouvel espace de légitimité sociale et politique. Cette légitimité, en voie d’être acquise, remanie les rapports médecine moderne/traditionnelle dans le champ sanitaire sénégalais.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : allocution de bienvenue / Marie-Christine Jaillet
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : discours d'accueil / Laure Ortiz
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : discours de bienvenue / Aline Sarradon-Eck
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : présentation du colloque / Stéphanie Mulot
 La migration est-elle une pathologie ? Enjeux politiques et anthropologiques / Fred Eboko
 Diffusion des approches non conventionnelles du cancer en France / Patrice Cohen, Aline Sarradon-Eck
 Maintenir la qualité des soins dans un contexte de vieillissement de la population / A. Le Vigouroux
 Migration sanitaire : différents "voyages" sanitaires d'enfants comoriens / Juliette Sakoyan
 Prophètes ivoiriens : consultations à radio Moronou et dans les camps de prière / Véronique Duchesne
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : synthèse des échanges / Sandrine Musso
 Réalités, enjeux éthiques et hospitalisation des migrants vivant avec le VIH / Elhadji Mamadou Mbaye
 Les familles migrantes dans les consultations de Protection infantile / Cyril Farnarier
 L'accès aux soins en Guyane: quand usagers et système de soins viennent "d'ailleurs" / Estelle Carde
 L'accès aux soins des migrants en situation irrégulière : France, GB, Suisse / Myriam Hachimi-Alaoui
 Les enclaves transnationales du tourisme en Inde / Laurent Pordié
 Mobilités transnationales Cambodge - Vietnam pour le traitement des hépatites virales / Céline Dumas
 Mobilités des pratiques magico-thérapeuthiques à Ste-Lucie : discours des guérisseurs / Marie Meudec
 La sorcellerie, compagne secrète du migrant : échappées de la jeunesse du Cameroun / Eric De Rosny
 La clinique comme espace de négociations des savoirs, normes et valeurs / Sylvie Fortin
 Des hôpitaux thaïlandais au carrefour de mobilités de santé / Audrey Bochaton
 Indiens urbanisés et système de santé en Amazonie brésilienne / Evelyne Mainbourg
 Recompositions et permanences des interventions sanitaires en milieu de prostitution / Marion David
 Adapter les organisations de santé et prise en charge des nouveaux arrivants au Québec/ Lara Maillet
 Mobilité et accessibilité aux soins de santé mentales des étrangers à Dakar / Oumar Barry
 Pratiques de soignants dans la prise en charge de patients migrants / Emilie Adam, Marguerite Cognet
 Mobilité des populations en situation de guerre et structures de santé au Congo / Martin Yaba Mambou
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte