Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Quand les archives se taisent et que les témoins parlent. A propos de la première rencontre entre l'empereur Hirohito et le général MacArthur / Adrien Carbonnet


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/quand_les_archives_se_taisent_et_que_les_temoins_parlent_a_propos_de_la_premiere_rencontre_entre_l_empereur_hirohito_et_le_general_macarthur_adrien_carbonnet.10006?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Quand les archives se taisent et que les témoins parlent. A propos de la première rencontre entre l'empereur Hirohito et le général MacArthur / Adrien Carbonnet

Quand les archives se taisent et que les témoins parlent. A propos de la première rencontre entre l'empereur Hirohito et le général MacArthur / Adrien Carbonnet. In colloque "Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012). La force continue des choses changeantes", organisé par le laboratoire France Méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen-Âge à l'époque contemporaine (FRAMESPA) et le Centre d'études japonaises antenne de Toulouse (CEJ-Toulouse / Inalco). Toulouse, 10-11 mai 2012.
Thématique 3 : Reconstruction (1945-1970), 11 mai 2012.

« Mes craintes, cependant, se révélèrent sans fondement. Il déclara : "C'est pour m'en remettre au jugement des puissances que vous représentez, Général MacArthur, que je suis venu ici en tant que seul responsable de toutes les décisions politiques et militaires et des actions de mon peuple dans la conduite de la guerre". Je fus stupéfait.» C'est dans ces termes que, près de vingt ans après, Douglas MacArthur confiait dans ses mémoires, Reminiscenses (1964), les impressions qu'il avait ressenties face au « premier gentleman du Japon » qu'il rencontrait pour la première fois et qui venait d'assumer en sa présence l'entière responsabilité pour la guerre. Cette question de la responsabilité eut le temps d'alimenter nombre de débats entre historiens lorsqu'en octobre 2002 le ministère japonais des Affaires étrangères déclassifia les minutes de la rencontre. Contrairement aux affirmations de MacArthur, les archives ne contenaient aucune mention de la responsabilité assumée par Hirohito pour la guerre.
Cette communication revient sur cette première rencontre du 27 septembre 1945 à travers le prisme de la question de la responsabilité assumée -ou non- par l'empereur Shôwa devant celui qui allait façonner pour plusieurs décennies le destin du Japon.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Un point de vue historique sur la crise japonaise aujourd'hui / Pierre Souyri
 Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012) : ouverture du colloque / Jean-Michel Minovez, Anne Bayard-Sakai, Christian Galan, Jean-Marc Olivier
 Après le naufrage : nouveaux horizons pour l'écriture de l'Histoire au Japon et ailleurs (After the Shipwreck: New Horizons for History-writing) / Carol Gluck
 La continuité des élites "libérales" japonaises de l'avant à l'après-guerre : les critiques de Takeuchi Yoshimi et Tsurumi Shunsuke / Brice Fauconnier
 Histoire, archéologie et temporalité au commencement de l'époque contemporaine au Japon / Laurent Nespoulous
 Historiographie académique et manuels scolaires d'histoire dans le Japon de l'après-guerre / Julian Dierkes
 Qu'est-ce qui a changé en 1968 et en 1989 au Japon ? Ou une chronique de la mort annoncée de la démocratie d'après-guerre / Nobutaka Miura
 1868-1872-1879-1890-... au Japon, l'éducation fait l'histoire / Christian Galan
 Le développement de l'industrie japonaise au XIXe siècle : l'implication de l'Etat dans la transformation de l'industrie de l'armement / Elisabeth Weinberg de Touchet
 Une modernisation venue des profondeurs. Industries rurales et petits établissements dans le Japon du XIXe siècle / Jean-Marc Olivier
 Le 11 février 1889 et la naissance du Japon moderne / Lionel Babicz
 L'importance du changement de pouvoir de septembre 2009 dans l'histoire moderne du Japon / Arthur Stockwin
 La constitution d'une première "Asie orientale japonaise" à l'aube du XXe siècle : une analyse du développement des exportations de charbon japonais depuis le port de Moji (1890-1905) / Alexandre Roy
 Etre historien au Japon aujourd'hui / Taiichiro Sugizaki
 Le Japon et la Première Guerre mondiale : quelques problématiques soulevées par l'oeuvre d'un témoin contemporain, Mizuno Hironori / Frédéric Danesin
 Les colonisés sont-ils "nous" ou "autres" ? Débats autour de l'assimilation (dôka) dans l'histoire coloniale japonaise (1895-1945) / Miho Matsunuma
 Industrialisation des fronts de mer durant la fin de l'ère Meiji et l'ère Taishô / Rémi Scoccimarro
 Les débats sur les nouvelles expressions de la femme et de la féminité dans le Japon moderne : la "modan gâru" au prisme de Hiratsuka Raichô / Sandra Schaal
 Le totalitarisme japonais (1940-1945) : histoire d'une image / Michael Lucken
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte