Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Nathalie MICHAUD (Réalisation), Christian Galan (Intervention), Jean-Michel Minovez (Intervention), Jean-Marc Olivier (Intervention), Anne Bayard-Sakai (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Christian Galan, Jean-Michel Minovez, Jean-Marc Olivier, Anne Bayard-Sakai. UT2J. (2012, 10 mai). Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012) : ouverture du colloque / Jean-Michel Minovez, Anne Bayard-Sakai, Christian Galan, Jean-Marc Olivier , in Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/58119. (Consultée le 26 février 2024)

Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012) : ouverture du colloque / Jean-Michel Minovez, Anne Bayard-Sakai, Christian Galan, Jean-Marc Olivier

Réalisation : 10 mai 2012 - Mise en ligne : 10 mai 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012) : ouverture du colloque / Jean-Michel Minovez, Anne Bayard-Sakai, Christian Galan, Jean-Marc Olivier. Colloque organisé par le laboratoire France Méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen-Âge à l'époque contemporaine (FRAMESPA) et le Centre d'études japonaises antenne de Toulouse (CEJ-Toulouse / Inalco). Toulouse, 10-11 mai 2012.

Ce colloque propose aux étudiants et enseignants-chercheurs une ouverture sur une histoire et une historiographie peu familières, et cela, même s’il existe aujourd’hui un nombre conséquent d’ouvrages sur ce pays. La ligne scientifique d’ailleurs, en ce sens, s’appuie sur ces derniers afin d’élargir la manière dont caractérisait le célèbre philosophe politique et historien de la pensée japonais Maruyama Masao (1914-1996) cette histoire - « la force continue et changeante des choses » - qui pourrait (et comment) s’appliquer à la période contemporaine depuis l’ère Meiji jusqu’à nos jours. Il s’agit ainsi d’approfondir notamment la manière dont, durant cette période, et au travers de cette "grille", fut pensée et conduite la modernisation du Japon.Ni occidentale, ni chinoise, la conception japonaise de l’histoire -notamment la façon dont furent envisagées, comprises, vécues et « mémorisées » les grandes ruptures du siècle et demi passé- pourrait par ailleurs offrir des pistes de réflexion pertinentes au moment où les différentes révolutions arabes tentent de penser et de mettre en place une (ou des) modernité(s) "autre(s)".

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes