Conférence
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
ClermontMsh. (2020, 20 novembre). Grégory Bouchaud, « La colère comme enjeu d’un choix générique dans la lyrique antique » , in Genres et formes poétiques de la colère, de l'Antiquité au XXIe siècle. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/112023. (Consultée le 22 février 2024)

Grégory Bouchaud, « La colère comme enjeu d’un choix générique dans la lyrique antique »

Réalisation : 20 novembre 2020 - Mise en ligne : 20 novembre 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Grégory Bouchaud : membre extérieur du CELIS (Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique), Université Clermont Auvergne.

Nous nous demandons ici si le genre dit « lyrique » peut se laisser cerner par l’acceptation ou le refus de la colère en tant que motif valable d’inspiration, d’abord en considérant ce qui oppose les fragments d’Archiloque et les épinicies de Pindare, puis en étudiant l’influence mêlée de ces deux modèles dans les Odes d’Horace. Il apparaît que la dialectique entre l’éloge et le blâme sous-tend une grande partie de l’évolution de l’inspiration des poètes lyriques, et que la colère les divise en deux camps distincts, l’un se réclamant d’une veine parénétique héritée d’Hésiode et l’autre d’une veine satirique provenant de la poésie iambique.

 

 

Dans la même collection