Vidéo pédagogique
Notice
Langue :
Français
Crédits
Serge Abiteboul (Intervention), Benjamin Nguyen (Intervention), Philippe Rigaux (Intervention)
Conditions d'utilisation
L'ensemble de ce contenu est mis à disposition sous licence CC BY-NC-ND 3.0 France https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/fr/
DOI : 10.60527/zxz9-q098
Citer cette ressource :
Serge Abiteboul, Benjamin Nguyen, Philippe Rigaux. Inria. (2015, 2 mars). Sérialisabilité , in Transactions et concurrence. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/zxz9-q098. (Consultée le 21 juillet 2024)

Sérialisabilité

Réalisation : 2 mars 2015 - Mise en ligne : 23 mai 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Dans cette troisième séquence, nous nous intéressons maintenant au concept de sérialisabilité. On a vu précédemment qu'une transaction est une séquence d'opérations. Et lorsqu'on a de nombreuses transactions, exécuter des transactions de manière sérielle signifie exécuter l'ensemble des opérations d'une première transaction puis l'ensemble des opérations d'une seconde transaction etc. Si on fait ça, on n'a pas de problème pour l'isolation des transactions. Le concept de sérialisabilité permet de répondre aux problèmes d'isolation dans le cas d'opérations qui s'enchevêtrent. Mais il va néanmoins falloir garantir la meilleure fluidité possible dans l'exécution de toutes ces transactions, la meilleure performance possible naturellement et puis éviter les blocages.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes