Documentaire

La technologie lithique : les grands principes / François Briois

Réalisation : 1 mars 2014 Mise en ligne : 1 mars 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
    Descriptif

    La technologie lithique : les grands principes / François Briois, chercheur au laboratoire"Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et lesSociétés" (TRACES / Université Toulouse JeanJaurès),  in "La technologie lithique",collection audiovisuelle produite par l'Université Toulouse Jean-Jaurès avec laparticipation financière de l'Université Ouverte des Humanités (UOH), mars2014.

    La technologie lithique estl’étude des processus de fabrication des outillages de pierre taillée. La démarche passe par l’analyse des chaînes opératoiresen vue de dégager les valeurs optionnelles au cours du déroulement des opérationsde taille et d'en cerner les intentions finales. Replacé dans son contexte techno-économique,l'instrument est étudié sur des bases plus élargies que celles de la typologiemais aussi sur des critères plus proches de la réalité : nature et acquisitiondes matières premières ; schémas conceptuels à la réalisation des outillages ;méthodes et techniques de production ; modes de gestion des outillages par lesutilisateurs. Ce champ d’étude permet également d’approcher lescapacités cognitives, les comportements sociaux et les relations culturellesdes sociétés concernées. Le recours à la taille expérimentale permet à la foisune meilleure lecture des pièces archéologiques et vient en appui del'interprétation technologique des outillages préhistoriques.

    Les techniques de taille définissent les moyens mis en œuvre au coursde chaque étape de la chaîne opératoire. Leur étude repose sur la prise encompte de plusieurs modalités (Bordes 1949, Tixier 1982, Pelegrin 1991, 1991, 2000) : le principe d'application de la force (percussion directe,indirecte, pression), la nature (poids, forme, matière) du ou des outilsemployés, le geste (vitesse, trajectoire, angle de frappe), le maintien de lapièce taillée (dans la main, sur la cuisse, sous le pied, dans un dispositif decalage en bois...) et la position du corps. La détermination de techniques de tailles'appuie sur une solide expérience du matériel archéologique mais aussi sur lapratique expérimentale de la taille des roches dures. Dans cette démarche, on ne peutraisonnablement aboutir à des conclusions qu'en se fondant sur le croisement deplusieurs critères enregistrés à partir d'un nombre suffisant de pièces (Tixier1982) : morphologie du bulbe, degrés de régularité de la silhouette, desnervures et de l'épaisseur, particularités du talon, de l'angle de chasse, desbords au niveau de la partie proximale, de la présence ou non d'une lèvre et dela morphologie de certains accidents de taille caractéristiques.

    1. Introduction. Ladémarche repose sur un questionnement sur les modes de fabrication desoutillages de pierre taillée préhistoriques. Le préhistorien s’interroge surles techniques et les méthodes mises en œuvre avec pour objectif premier dedéterminer les  intentions. 2. Les chaînes opératoires. Ce concept employé en archéologie et en anthropologie sociale etculturelle permet d'analyser étape par étape le processus de réalisation etd'utilisation d'un objet. 3. Les matières premières. Les matériaux mis en jeux constituent une composante essentielledans le processus de fabrication des outillages de pierre taillée. Demorphologie, de volume et de qualité très variés, leur choix répond avant toutà des besoins mais aussi à leur disponibilité ou leur accessibilité. 4. Les techniques de taille. Elles correspondent aux moyens mis en œuvre au cours des différentesétapes de fabrication des outillages. 5. Le savoir-faire. Il s’agitd’évaluer le niveau de connaissance des moyens mobilisés au cours desdifférentes étapes dans l’activité de taille. Le niveau d’habileté dépend de la programmation plus ou moins fine des gestes de taille et de la capacité à les mettre en œuvre.

    Langue :
    Français
    Crédits
    Nathalie MICHAUD (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès et aux auteurs.
    Citer cette ressource:
    Université Toulouse-Jean Jaurès. (2014, 1 mars). La technologie lithique : les grands principes / François Briois. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/103611. (Consultée le 28 janvier 2022)
    Contacter

    BOËDA, Éric (1994). Le concept Levallois : variabilité des méthodes. Paris, CNRS Éditions, coll.  CRA, 296 p. [Rééd. Archéo-éditions, 2014].

    BORDES, François (1949). Étude comparative des différentes techniques de taille du silex et des roches dures, L'Anthropologie, Tome 51, p. 1-29.

    BORDES, François (1979). Typologie du Paléolithique ancien et moyen. Paris, CNRS Éditions, Publications de l'Institut de Préhistoire de l'Université de Bordeaux I, coll. Cahiers du quaternaire 1, 230 p. [rééd. 2000]. [Extrait en ligne sur Gallica : ark:/12148/bpt6k33368868].

    BOSTYN, Françoise, LANCHON, Yves (dirs) (1992). Jablines, Le Haut Château (Seine-et-Marne). Une minière de silex au Néolithique. Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme (MSH), coll. Documents d'archéologie française, 246 p.

    BRIOIS, François (1997). Les industries lithiques du Languedoc méditerranéen (6000-2000 av. J.-C.). Rythmes et évolution dans la fabrication des outillages de pierre taillée néolithiques entre mer et continent. Thèse de doctorat en Archéologie sous la dir. de Jean Guilaine. Toulouse - Paris, École des Hautes-Études en Sciences sociales, 3 vol., 557 p.

    BRIOIS, Francois (2000). Variabilité techno-culturelle des industries lithiques du Néolithique ancien en Languedoc, in Mireille Leduc, Nicolas Valdeyron, Jean Vaquer (dirs), Sociétés et espaces. Actes des 3e Rencontres méridionales de Préhistoire récente [RMPR3] de Toulouse, 6-7 novembre 1998. Toulouse, Archives d'écologie préhistorique, p. 43-50.

    BRIOIS, François, FURESTIER, Robin, LÉA, Vanessa, RENAULT, Stéphane (2008). Les industries lithiques du midi méditerranéen français et de ses marges aux IVe et IIIe millénaires, in Marie-Hélène Dias-Meirinho, Vanessa Léa, Karim Gernigon, François Briois et al . (dirs), Les industries lithiques taillées des IVe et IIIe millénaires en Europe occidentale. Colloque international, Toulouse, 7-9 avril 2005. Oxford, BAR Publishing, série 1884, 207-230.

    BRIOIS, François, SERVELLE, Christian, VAQUER, Jean (2012). Les haches de pierre polie du Néolithique dans le Languedoc,  la zone nord-orientale des Pyrénées et la marge sud-ouest du Massif central, in Éric Thirault, Pierre-Arnaud de Labriffe (dirs), Produire des haches au Néolithique de la matière première à l’abandon. Actes de la table ronde de Saint-Germain-en-Laye 16 et 17 mars 2007. Paris, Société préhistorique française, p. 191-218. [Résumé en ligne : http://www.prehistoire.org/shop_515-29437-4027-474/s1-13pdf-les-haches-de-pierre-polie-du-neolithique-dans-le-languedoc-la-zone-nord-orientale-des-pyrenees-et-la-marge-sud-ouest-du-massif-centraljean-vaquer-christian-servelle-et-francois-brioisavec-la-collaboration-de-maxime-remicourt.html].

    BRIOIS, François, ASTRUC, Laurence (2017). L’outillage de pierre taillée à Chypre du Xe au milieu du VIe millénaire avant notre ère : une évocation, in Jean-Denis Vigne, François Briois, Margareta Tengberg (dirs), Nouvelles données sur les débuts du Néolithique à Chypre - New data on the beginning of the Neolithic in Cyprus. Société Préhistorique Française, Séances en ligne, 9, 121-134. [En ligne : http://www.prehistoire.org/offres/file_inline_src/515/515_P_42267_590839ac7a11b_9.pdf].

    CAMPANA, Nadia, MAGGI Roberto (2002). Archeologia in valle Lagorara. Diecimila anni di storia interno a una cava di diaspro. Firenze, Istituto Italiano de Preistoria e Protostoria, coll. Origines, 400 p.

    HOLMES, Diane, L. (1990). The Flint axes of Nagada, Egypt : Analysis and Assessment of a Distinctive Predynastic Tool Type, Paléorient, 1, vol. 16, p. 1-21. [En ligne : https://www.persee.fr/doc/paleo_0153-9345_1990_num_16_1_4516].

    KARLIN, Claudine (1991). Analyse d'un processus technique : le débitage laminaire des magdaléniens de Pincevent (Seine et Marne), in "Tecnología y Cadenas Operativas Líticas", Treballa d'Arqueologia, 1, p. 125-162. [En ligne : https://ddd.uab.cat/record/60610].

    PELEGRIN, Jacques (1988). Débitage expérimental par pression "du plus petit au plus grand", in Jacques Tixier (dir.), Technologie préhistorique, Paris, CNRS Éditions, coll. Notes et monographies techniques, 25, p. 37-53.

    PELEGRIN, Jacques (1991). Sur une recherche technique expérimentale des techniques de débitage laminaire et quelques résultats, in Archéologie expérimentale. Tome 2. La Terre, Actes du Colloque International "Expérimentation en archéologie : bilan et perspectives" à l’Archéodrome de Beaune, 6-9 avril 1988. Paris, Éditions Errances, p. 118-128.

    PELEGRIN, Jacques (1991). Aspects de la démarche expérimentale en technologie lithique, in 25 ans d'Études technologiques en préhistoire. Bilan et perspectives. Actes des XI Rencontres Internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes des 18-19-20 octobre 1990. Juan-Les-Pins, Éditions APDCA, p. 57-63.

    PELEGRIN, Jacques (1991). Les savoir-faire : une très longue histoire, Terrain, Anthropologie et Sciences Humaines, p. 106-113. [En ligne : https://doi.org/10.4000/terrain.3001].

    PELEGRIN, Jacques, RICHARD, Annick (dirs) (1995). Les mines de silex au Néolithique en Europe : avancées récentes. Actes de la table ronde internationale de Vesoul, 18-19 octobre 1991. Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et Scientifiques, coll. Documents préhistoriques, 288 p.

    PELEGRIN, Jacques (2000). Les techniques de débitage laminaire au Tardiglaciaire : critères de diagnose et quelques réflexions, in B. Valentin, P. Bodu, M. Christensen (dirs), L’Europe centrale et septentrionale au Tardiglaciaire. Actes de la table-ronde internationale de Nemours, 14-16 mai 1997. Nemours, Éditions APRAIF, coll. Mémoires du Musée de Préhistoire d'Ile de France, p. 73-86. [En ligne : https://www.researchgate.net/publication/273480830_Les_techniques_de_debitage_laminaire_au_Tardiglaciaire_criteres_de_diagnose_et_quelques_reflexions].

    PELEGRIN, Jacques (2012). New experimental observations for the characterization of Pressure Blade Production Techniques, in Pierre Desrosiers (dir.), The Emergence of Pressure Blade Making. From Origin to Modern Experimentation, New York, Springer Publisher, p. 465-500.

    PLOUX, Sylvie (1999). Les questions de savoir-faire : une histoire de processus, in François Briois, Véronique Darras, La pierre taillée, ressources, technologies, diffusion. Séminaire du Centre d’Anthropologie de Toulouse. 1999. Toulouse, Archives d’Écologie Préhistorique - École des Hautes Études en Sciences Sociales, p. 43-47. [En ligne : http://www.archeoaep.fr/wp-content/uploads/woocommerce_uploads/1999/10/aep_sem03.pdf].

    TIXIER, Jacques, INIZAN, Marie-Louise, ROCHE, Hélène (1980). Préhistoire de la pierre taillée. 1. Terminologie et technologie. Valbonne, Cercle de recherches et d'études préhistoriques (CREP), 120 p.

    TIXIER, Jacques (1982). Techniques de débitage. Osons ne plus affirmer !, in Daniel Cahen (dir.), Tailler ! Pour quoi faire ? Préhistoire et technologie lithique II. Recent progress in microwear studies, Tervuren (Belgique), Musée royal de l'Afrique centrale, coll. Studia Prehistorica Belgica, p. 65-76.

    TIXIER, Jacques (dir) (1988). Technologie préhistorique. Paris, CNRS Éditions, coll. Notes et monographies techniques, 25, 153 p.

    TIXIER, Jacques, DE SAINT-BLANQUAT, Henri (1992). Le biface, silex taillé : voyage en préhistoire. Paris,  Éditions Casterman, coll. Des objets qui font l’histoire, 45 p. 

    TIXIER Jacques, INIZAN, Marie-Louise, REDURON-BALLINGER, Michèle, ROCHE, Hélène, (1995). Technologie de la pierre taillée. Meudon, Cercle de Recherches et d'Études Préhistoriques (CREP), 199 p. [En ligne : https://www.researchgate.net/publication/241685466_Technologie_de_la_pierre_taillee].

    TIXIER, Jacques (2012). Méthode pour l’étude des outillages lithiques - A Method For The Study Of Stone Tools. Luxembourg, Musée National d'Histoire et d'Art - Centre National de Recherche Archéologique (CNRA), coll. ArchéoLogiques 4, 196 p.

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème