Conférence
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
UTLS - la suite (Réalisation), UTLS - la suite (Production), Franck-Dominique Vivien (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Franck-Dominique Vivien. UTLS. (2002, 23 juillet). La diversité biologique comme objet social et objet légal , in La diversité de la vie. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/35387. (Consultée le 21 février 2024)

La diversité biologique comme objet social et objet légal

Réalisation : 23 juillet 2002 - Mise en ligne : 23 juillet 2002
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les années 80 ont été le témoin de la reconnaissance de la diminution de la diversité biologique en tant que problème global d'environnement. Il s'agit là d'une problématique appartenant à la classe des « univers controversés », en ce qu'il y a débat, au sein même de la communauté des chercheurs des sciences de la vie, sur la gravité du phénomène, ses causes et ses conséquences, les responsabilités à invoquer, les intérêts concernés, etc. Cet état de controverse n'a pas empêché que cette problématique soit versée dans le débat public et s'inscrive sur l'agenda politique. Une Convention internationale a ainsi été signée lors du Sommet de la Terre qui s'est tenu à Rio de Janeiro en 1992. Cette Convention sur la diversité biologique, ratifiée en 2002 par plus de 180 pays, a deux objectifs : d'une part, définir et appliquer des mesures incitatives pour la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité et, d'autre part, mettre en place des mécanismes et des instruments permettant l'accès aux ressources génétiques et le partage « juste et équitable » des avantages qui en sont retirés. Pour ce faire, la Convention sur la diversité constitue un précédent dans le domaine du droit international de l'environnement puisqu'elle entend vouloir faire des droits de propriété des instruments de valorisation et de protection de la biodiversité. Elle fait ainsi une place toute particulière aux droits de propriété portant sur les « ressources biologiques » proprement dites, mais aussi sur les techniques, savoirs et savoir-faire permettant leur exploitation. Abandonnant le statut de patrimoine commun de l'humanité qui était conféré jusqu'à lors à la biodiversité, la Convention de Rio reconnaît prioritairement la souveraineté nationale sur les ressources biologiques (art. 3) tout en faisant une place aux droits commerciaux (art. 16.5) et aux droits des communautés autochtones et locales (art. 8j). Cette focalisation de la Convention de Rio sur les droits de propriété marque une inclinaison de plus en plus marquée des négociations internationales vers la nécessité d'organiser et de stimuler une nouvelle activité - la bioprospection - et un nouveau type de commerce international, celui des gènes. Outre qu'elle oblige à s'interroger sur l'efficacité environnementale et l'équité sociale d'une politique que certains chercheurs n'hésitent pas à assimiler à celle qui concerne le pétrole, cette évolution fait que le conflit potentiel entre la Convention sur la diversité biologique et d'autres instances - en premier lieu, l'Organisation mondiale du commerce - est devenu aujourd'hui un des enjeux majeurs de la politique internationale de la protection de la diversité biologique.

Intervention
Thème
Documentation


Avis UVED général OOOO
Commentaire Présentation générale des biodiversités, des conflits d’intérêts, des conventions internationales, de leur portée et limites, du droit de propriété appliqué aux biodiversités.
Niveau pertinent et public cible Lycéens, étudiants de premier cycle.

1- A propos de la forme du document

Item non publiable sur l’onglet :


  • Commentaire sur la qualité de l’écriture filmique
  • Commentaire sur la qualité technique

2- A propos du contenu


Concepts et notions développés Biodiversité, enjeux, développement durable, conventions internationales, brevet, droit de propriété appliqué à la biodiversité, bio prospection, biosécurité, OGM, OVM, OMC
Connaissances requises X
Originalité du traitement Présentation générale des biodiversités. Exposé sur les conventions internationales et sur le glissement vers une marchandisation des dispositifs prévus initialement pour protéger la biodiversité.
Intérêt des documents associés : existe-t-il des données numériques, tableaux, graphiques, faits scientifiques précis ? X

3- Pour aller plus loin sur le sujet


Documents Canal-U apportant des compléments ou un autre point de vue : quelle(s) articulation(s) avec ces autres documents - la conférence sur Canal U « La migration des chênes » par Antoine Kremer de l’INRA Bordeaux, explicitant la biodiversité génétique et des facteurs pouvant l’influencer. - la conférence sur Canal U « La biodiversité » par Jean-Pierre Beurier, explicitant les divers types de conventions internationales, les enjeux, les évolutions. - la conférence sur Canal U « Biodiversité, une question sociale ? » où WEBER Jacques déconstruit les discours des écologues à la lumière des sciences sociales (histoire, ethnologie, économie…) et inversement, et nous fait prendre conscience de nombreux biais dans nos raisonnements. L’autre définition de la biodiversité qu’il propose incluant les interactions et l’interdépendance peut-elle aboutir à un cadre de référence commun aux 2 disciplines ?
Liens vers des ressources complémentaires
1°/ Le texte de la convention de Rio.
2°/ La liste des conventions internationales relatives à la protection de l'animal. 3°/ Le texte du protocole de Carthagène sur la biosécurité. 4°/ Le livre « Diversité biologique en péril. La nature sous licence ou le processus d'un pillage » parVandana SHIVA et al.
Relation avec l’ouvrage introductif de l’UVED Le module introductif sur les changements globaux (aspects politiques, économiques et sociaux des changements globaux)

4- Pour se former dans ce domaine


Formation(s) proposée(s) Niveau(x) Etablissement(s)
Spécialité "Environnement: milieux, techniques, sociétés" (EMTS) Parcours "Ethnoécologie, savoirs locaux et gestion de la biodiversité" (ESLGB) Master recherche MNHN
Spécialité "Systématique, Evolution, Paléontologie : connaissance et gestion durable de la biodiversité (SEP) Parcours "Expertise faune flore, inventaires et indicateurs de biodiversité" (E2F) Master professionnel MNHN
Gestion de la biodiversité Master professionnel Université Paul Sabatier Toulouse 3

5- Utilisation du document

Par qui :


  • l’enseignant,
  • l’étudiant


  • pour s’informer,
  • pour s’interroger,
  • pour sensibiliser un public,
  • pour approfondir un sujet,
  • pour animer un cours, un TP, un TD.


  1. Les meilleures séquences


Objet de la séquence Position Durée
Droit de propriété et biodiversité 23’40’’ 9’46’’
Statut de la convention sur la biodiversité 37’43’’ 1’18’’
Efficacité environnementale de la convention de Rio 40’05’’ 1’53’’
Equité sociale des contrats 41’58’’ 2’29’’
L’OMC et la biodiversité 45’49’’ 3’31’’


  1. Votre avis d’utilisateur :

Dans quel contexte d’usage avez-vous utilisé ce document ?

Vous êtes :

Étudiant,

Enseignant.

Niveau :

Lycée

L

M

D

En autonomie pour les étudiants :

Dans un cours :

Comment ?

Vos remarques :

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Canal-U

La Web TV de l'enseignement superieur

Université René Descartes Paris-5

Partenaire de l'université de tous les savoirs 2001-2002 Accueil dans ses locaux les conférences

CERIMES

Portail de ressources et d'informations sur les multimédias de l'enseignement supérieur

Télécharger la fiche pédagogique UVED

UVED a la responsabilité d’une des thématiques qui structurent le service public Canal-U de diffusion des ressources audiovisuelles universitaires. Cette fiche présente des logiques de complémentarité entre les documents de Canal-U et des ressources dans le domaine de « l’environnement et du développement durable ».

Dans la même collection

Sur le même thème