Canal-U

Mon compte

EHESS

Née en 1975, l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) est issue de la VIe section de l'École pratique des hautes études créée en 1947 sous l’égide de Lucien Fèbvre. Elle est l’héritière de trois décennies de construction des sciences sociales comme domaine épistémologique propre et comme aire d'échanges interdisciplinaires mobilisée par un objet commun : l'homme en société.  
De grands centres de recherche ont été créés en son sein. Ils sont animés par des historiens, sociologues, anthropologues ou philosophes de renom comme l’étaient François Furet, Jean-Pierre Vernant, Pierre Bourdieu, Claude Lévi-Strauss ou Jacques Derrida.  
L'EHESS accueille des étudiants venus du monde entier, attirés par sa vocation double et complémentaire d'une analyse en profondeur du passé et d'une recherche expressément orientée sur la compréhension du monde contemporain.
La formation à la recherche par la recherche y est organisée autour de séminaires, de programmes de recherche, et d’activités éditoriales, en privilégiant l'interdisciplinarité et la transversalité des domaines et des méthodes.

Pour vous abonner au podcast de EHESS, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Dès l’origine, les conventions internationales ont introduit une distinction essentielle entre les substances ayant des propriétés thérapeutiques et celles qui n’en ont pas et ce, indépendamment de leur dangerosité. Et il a été convenu que les drogues dangereuses ayant des applications médicales, la morphine par exemple, seraient prescrites par des ...
Martin Andler,Université de Versailles St Quentin, Laboratoire de MathématiquesMartin Andler nous emmène dans les mathématiques du quotidien: à l'aide de Thalès, Pythagore et racine de 2, il nous explique simplement avec le lightboard pourquoi notre feuille de papier A4 mesure 21cm sur 29.7cm.Pour aller plus loin ...
Entretien réalisé par Luc Foisneau, Directeur de recherche CNRS, dans le cadre du séminaire dispensé par Tom Pink (King’s College London)
Dénonciation du narcissisme de l’individu épris de ses seuls droits, crainte d’une spirale de revendications infinie, rappel des exigences de la communauté familiale, sociale ou politique : ...
Dialogue entre Gérard Noiriel, Historien, directeur d'études à l'EHESS et Sylvain Laurens, sociologue, maître de conférences à l'EHESS L’œuvre de Gérard Noiriel peut se lire comme une importante contribution à l’histoire de l’État, de l’administration et des catégories juridiques. Dans une démarche socio-historique, l’objectivation du phénomène migratoire est rendue possible par ...
Dialogue entre Gérard Noiriel, Historien, directeur d'études à l'EHESS et Stéphane Beaud, sociologue, professeur à l'Université Paris-X On ne peut comprendre l’originalité des travaux de Gérard Noiriel sans prendre la mesure du pas de côté que celui-ci prend, dès ses premiers travaux, avec l’histoire sociale classique. Que cela soit à travers ...
Dialogue entre Gérard Noiriel, Historien, directeur d'études à l'EHESS et Nicolas Offenstadt, historien, maître de conférences à Université Paris 1 La socio-histoire se veut aussi l’affirmation d’une réflexion sur les barrières disciplinaires et le métier d’historien. À quoi renvoient les discours sur « La crise de l’histoire » ? Comment l’histoire ...
Dialogue entre Gérard Noiriel, Historien, directeur d'études à l'EHESS et Martine Derrier, Directrice de l'association d'éducation populaire DAJA La dernière partie de l’œuvre de Gérard Noiriel peut se lire comme une tentative de repenser les formes spécifiques de l’engagement intellectuel sous son double rapport à l’espace public et aux ...
Odile Goerg, Historienne, Professeure, Université Paris Diderot, CESSMA « Des Africains dans la colonisation. La nouvelle donne des années 1950 : cinéma, culture et politique  »  Professeure d’Histoire de l’Afrique contemporaine à l’Université Paris-Diderot depuis 2001, et rattachée au CESSMA (Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques), Odile Goerg enseigne en licence ...
Iris Seri-Hersch, Historienne, Maître de conférences, Aix-Marseille Université, IREMAM « Souveraineté et enseignement de l’histoire dans le Soudan "oriental" (1900-1970) »Iris Seri-Hersch est historienne et membre de l’Institut d’études et de recherches sur le monde arabe et musulman (IREMAM). Ses travaux portent sur l’histoire contemporaine du Soudan et de l’espace israélo-palestinien. ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte