Canal-U

Mon compte
Canal Archéo Montpellier

Le parcours des eaux propres et usées au fil de l’évolution de l’îlot urbain de la maison des Dieux Océan (îlot A, Saint-Romain-en-Gal, Rhône)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/asm/embed.1/le_parcours_des_eaux_propres_et_usees_au_fil_de_l_evolution_de_l_ilot_urbain_de_la_maison_des_dieux_ocean_ilot_a_saint_romain_en_gal_rhone.57813?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Canal Archéo Montpellier
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Le parcours des eaux propres et usées au fil de l’évolution de l’îlot urbain de la maison des Dieux Océan (îlot A, Saint-Romain-en-Gal, Rhône)

Les éléments des réseaux hydrauliques conservés au sein des parcelles de la maison des Dieux Océan et de la maison aux Cinq Mosaïques ont été présentés dans le cadre des monographies qui leurs ont été consacrées (Desbat et al., 1994. Prisset et al., 1994).

Leur analyse n’a cependant pu être poussée aussi loin que nous l’aurions souhaité. En effet, le volumineux programme de fouilles des années 1990 nous a empêché, alors, de mener à bien la publication des parcelles des Petits Entrepôts et de la Petite Fullonica, présentes dans le même îlot.
Parallèlement, l’étude des aménagements hydrauliques mis au jour dans la rue du Commerce a permis de poser les bases d’une réflexion générale qui a ensuite été étendue à l’ensemble de la voirie du quartier antique (Brissaud, 2012).


Dès le milieu des années 1990, il est clairement apparu que les réseaux d’adduction et d’évacuation de l’eau devaient être étudiés conjointement (Prisset, Brissaud, 1995). En effet, les réponses pratiques apportées à leur mise en place s’avèrent extrêmement dépendantes, d’une part des infrastructures déjà présentes, d’autre part de l’époque où elles sont mises en oeuvre.


Par ailleurs, les fouilles programmées régulières réalisées sur le site archéologique de Saint-Romain-en-Gal ont mis en lumière la forte intrication des réseaux hydrauliques privés, domestiques ou commerciaux, avec ceux qui sont implantés dans les rues environnantes, publiques, ou passages privés. Ainsi, il s’avère souvent délicat d’établir une distinction entre les parcours des eaux propres et ceux des eaux grises ou usées. Dès lors, l’identification, la subtilité des aménagements doit être abordée en prenant en compte l’ensemble du réseau préexistant ou élaboré au moment de la création d’une entité architecturale.


Cette démarche s’avère essentielle pour parvenir à déterminer correctement la nature et la fonction de chaque conduit hydraulique, en regard de l’aménagement mis en oeuvre. Grâce à cette approche, l’étude du site a permis, ces dernières années, de mieux saisir la frontière qui marque la limite du fil des eaux propres et des eaux grises en milieu urbain. Cette réflexion générale nous a amenés à préciser ou à modifier certaines hypothèses émises antérieurement.


Afin d’illustrer notre propos, nous nous appuierons sur l’analyse de l’évolution de l’organisation interne des réseaux hydrauliques de l’îlot A au cours des Ier et IIe s. ap. J.-C., croisée avec les enseignements apportés par l’étude approfondie de la galerie technique de la rue du Commerce. Implantée dans l’espace public, cette dernière offre en effet un panorama complet des modalités de gestion des eaux propres, grises et usées en usage à la fin du IIe s.


Communicant :

Jean-Luc PRISSET - attaché de conservation du patrimoine, service scientifique, Musée et sites gallo-romains de Saint-Romain-en-Gal, Département du Rhône.

 

Colloque organisé par :

Jean-Baptiste Lebret

Sandrine Agusta-Boularot


Réalisation : 

Lambert Capron

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Urban sanitation in Roman Mirobriga (Santiago do Cacèm, Portugal)
 Evacuation des eaux usées et pluviales dans les quartiers d’habitation et d’artisanat du Castellas (Murviel-lès-Montpellier, Hérault)
 La gestion des eaux à Forum Iulii : la cas du site de l’école des Poiriers
 La gestion des eaux sales, troubles et indésirables à Aix-en-Provence, durant l’Antiquité
 L’ensemble monumental de Saint-Romain-en-Gal : l’exemple d’un bassin de rétention romain ?
 évolution, répartition et gestion des réseaux d’évacuation des eaux usées dans le quartier urbain antique de Saint-Romain-en-Gal (Ier s. av. J.-C. – IIe s. ap. J.-C.)
 Introduction générale
 La gestion des eaux usées à Avenches / Aventicum ? Quelques éléments de réponse (visioconférence)
 Que faire des eaux d’inondation ? Le cas des villes de Gaule.
 30 ans après Pontus Reimers : de la nécessité d’harmoniser les études sur les réseaux d’évacuation antiques en milieu urbain.
 Une gestion totalement maitrisée des eaux d’alimentation et des eaux usées ? Le cas de la Villa Prato (Sperlonga, province de Latina) au IIe s. av. J.-C.
 La canalisation souterraine de Soriech (Lattes, 34) : gestion d’une zone humide au haut Empire.
 Cassinomagus (Chassenon, Charente) : gestion des eaux indésirables dans le secteur sud-est de l’agglomération
 Eaux indésirables à Villevieille (Gard) : l’exemple péri-urbain du Chemin de la Truque
 Indésirables mais utiles : la gestion des eaux dans la périphérie urbaine d’Augustonemetum/Clermont-Ferrand (fin du Ier s. - IVe s. ap. J.-C.)
 Colloque international : Eaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement : la gestion des eaux indésirables dans le monde romain - Mot de bienvenue
 Eaux sales, eaux troubles, eaux de ruissellement : La gestion des eaux indésirables dans le monde romain
 La chèvre sauvage de la Grèce à l'etruria orientaliste : une intégration culturelle d'un animal inconnu
 "Simia quema similis turpissuma bestia nobis" : l'alterià animale e l'identità umana nella cultura latina (III sec. a.C.- I sec. d.C.)
 L'exotisme du bestiaire dionysiaque dans les images romaines : la dynamique d'un imaginaire
 Le bestiaire des peuples ennemis : représentations poétiques et élaborations mythologiques des déplacements d'animaux lors des guerres
 Accueil des participants au colloque Circulations animales et zoogéographie en Méditerranée occidentale
 Historia Animalium : on Faunal Histories of the Mediterranean
 Présentation du colloque Circulations animales et zoogéographie en Méditerranée occidentale
 Introduzione e diffusione del pollo in Italia
 Introduction et statut des poules en Méditerranée nord-occidentale
 Le paon à la conquête de l'Ouest : chronologie et modalités de l'acclimatation du paon bleu (pavot cristatus) dans le bassin méditerranéen
 "Il ajoute que les animaux que nous appelons tigres sont des chacals" (Arrien, Indika, 15.4). "L'acclimatation intellectuelle" du tigre dans le monde méditerranéen
 Commercio e trasporto di animali in Sardegna, Corsica e Sicilia
 Faunal dynamics in Mallorca and Menorca during the First Millenium BC.
 Pratiques pastorales et transhumances en Italie centrale
 La faune phénicienne de la péninsule ibérique : nourriture, religion et politique
 Introduction and diffusion of Commensual House Mouse (Mus muscles domestics) in the Western Mediterranean : a Proxy for Trade
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte