Canal-U

Mon compte
Canal-U/Médecine

CESU 2011: Résumé du Débat n°3


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/embed.1/cesu_2011_resume_du_debat_n_3.7834?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

CESU 2011: Résumé du Débat n°3

XXIV Colloque national des CESU au palais des congrès de Strasbourg du 30 novembre au 2 décembre 2011.

CESU: Centre d'Enseignement des Soins d'Urgence.

Débat 3
Doit-on enseigner aux professionnels de santé des gestes ne relevant pas de leur compétence, mais qu’ils sont amenés à réaliser sur le terrain ?
La pratique de certains professionnels de santé n’est pas encadrée par un décret d’actes. D’autres soignants, comme les infirmiers, bénéficient d’un dispositif réglementaire
précis quant aux actes relevant ou non de leur compétence. Il précise si ces actions peuvent être réalisées
dans le cadre du rôle propre, du rôle sur prescription, ou du rôle en présence d’un médecin.
Les professionnels de santé, notamment les médecins, méconnaissent souvent ces décrets d’actes, et, plus globalement,
les actions qui relèvent – ou non – de la compétence
d’une catégorie donnée de soignants. Par ailleurs, les représentations selon lesquelles les situations d’urgence
autorisent à outrepasser les compétences légales du quotidien sont très ancrées dans l’esprit des professionnels
de santé. Enfin, en ce qui concerne plus particulièrement
les infirmiers, le décret d’actes peut donner lieu à des interprétations variables, dans la mesure où il précise « qu’en cas d’urgence (...), l’infirmier ou l’infirmière
décide des gestes à pratiquer en attendant que puisse intervenir un médecin ».
Ces éléments conduisent les professionnels de santé à réaliser en situation d’urgence des actes dont le caractère
légal est contestable. Il s’agit, par exemple, de la mesure de la glycémie capillaire, de la préparation de médicaments injectables, ou encore, de l’aspiration dans une canule de trachéotomie par l’ambulancier ou l’aide-soignant, du contrôle des voies aériennes supérieures par l’infirmier, etc.
Dès lors, est-il légitime de considérer qu’étant donné que certains professionnels de santé sont amenés à réaliser « illégalement » des gestes dans leur pratique quotidienne ou exceptionnelle de l’urgence, il est souhaitable de leur enseigner afin qu’ils puissent les maitriser ? Par ailleurs, comment ces pratiques « illégales » doivent-elles être encadrées (mise en place de procédures, présence médicale,
etc.) ?
Modérateur
Pr Bernard NEMITZ
Professeur à la faculté de médecine d’Amiens
Défenseurs du OUI
Dr Jean-Claude BARTIER
Médecin anesthésiste au SAMU 67
Laurent FACON
Ambulancier à l’IFA Croix-Rouge Ile-de-France
Défenseurs du NON
Didier CHARLES
Juriste du Sou Médical
Jane-Laure DANAN
Directrice d’école paramédicale (IFSI de Laxou)

L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.

Organisateur: CESU 67

70 rue de l'Engelbreit

672000 STRASBOURG

colloquedescesu@chru-strasbourg.fr

0369553110

  •  
    Label UNT : UNF3S
  •  
    Date de réalisation : 1 Décembre 2011
    Durée du programme : 6 min
    Classification Dewey : Sciences médicales. Médecine
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau, niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD), niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Pédagogie des sciences de la santé et du sport
    Collections : CESU 2011
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : NEMITZ Bernard, FACON Laurent, CHARLES Didier, DANAN Jane-Laure, BARTIER jean-claude
    Réalisateur(s) : CERIMES , Canal-U/Sciences de la Santé et du Sport
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : enseignement, urgence, soins, Strasbourg, 2011, CESU
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Titre : CESU 2011 – L’enseignement des soins d’urgence.
 CESU 2011 – L’enseignement des soins d’urgence.
 CESU 2011 – L’enseignement des soins d’urgence.
 CESU 2011 – Table ronde : soins d’urgence.
 CESU 2011: Conférence d'ouverture de J.Jouquan
 CESU 2011: Résumé table ronde n°2
 CESU 2011: Résumé Débat n°1
 CESU 2011: Résumé table-ronde n°3
 CESU 2011: Résumé du Débat n°2
 CESU 2011: Conférence de clôture de R.Gagnayre
 CESU 2011: Conférence de clôture de Jean-François DENEF
 CESU 2011: Discours d'ouverture de J.Sibilia
 CESU 2011: Inauguration
 CESU 2011: Allocutions officielles
 CESU 2011: Allocutions officielles
 CESU 2011: Protocole d'assistance téléphonique pour un massage cardiaque continu
 CESU 2011: Connaissances acquises lors la formation gestes et soins d'urgence
 CESU 2011: Compréhension des patients au sortir d'un espace d'urgence
 CESU 2011: Pédagogie de la découverte: plus motivante que les méthodes démonstratives?
 CESU 2011: Formation de recyclage courte avec simulation filmée
 CESU 2011: Introduction de tests de concordance de script en médecine d'urgence
 CESU: Allocutions officielles
 CESU: Débat 1: Questions
 CESU 2011: Débat n°1 Qualification professionnelle des enseignants en soins d'urgence
 CESU 2011: Conférence inaugurale de Jacques Tardif
 CESU 2011: Débat n°1 Qualification professionnelle des enseignants en soins d'urgence
 CESU: Débat n°3 Enseigner aux professionnels des gestes ne relevant pas de leurs compétences
 CESU: Débat n°3 Enseigner aux professionnels des gestes ne relevant pas de leurs compétences
 CESU: Débat n°3 Enseigner aux professionnels des gestes ne relevant pas de leurs compétences
 CESU: Débat n°3 Enseigner aux professionnels des gestes ne relevant pas de leurs compétences
 CESU 2011: Table Ronde 1:exemple de simulation dans l'aéronautique
 CESU 2011: Table Ronde n°1: Simulateurs haute fidélité: une révolution?
 CESU 2011: Principes et difficultés de la mise en place d'un centre de simulation
 CESU 2011: Simulateurs haute-fidélité dans 10,20,50 ans?
 CESU 2011: résumé Table Ronde n°1
 CESU 2011: remise des prix
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte