Canal-U

Mon compte
Institut d'études avancées de Paris

une saison tardoantique. Paris aux IIE-VE siècle après J.-C


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iea_paris/embed.1/une_saison_tardoantique_paris_aux_iie_ve_siecle_apres_j_c.55845?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Institut d'études avancées de Paris
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

une saison tardoantique. Paris aux IIE-VE siècle après J.-C

Conférence de François Chausson (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) donnée dans le cadre du cycle de conférences "Paris, des origines à l’an mil"


Lutèce, cité assez banale de Gaule Lyonnaise, connaît à la fin de l’Antiquité diverses métamorphoses qu’il convient de replacer dans le contexte général des vicissitudes alors traversées par les Trois Gaules. L’histoire politique et militaire de l’Empire romain modifie le cadre institutionnel et social des cités, et ces évolutions peuvent par analogie être étudiées dans le cas de Paris. Du IIIe au Ve siècle apr. J.-C. on distinguera plusieurs moments dans la transformation de la ville et de son territoire. Certes, l’archéologie est la principale pourvoyeuse d’informations à propos d’une cité qui apparaît peu dans les textes littéraires ; mais la documentation littéraire peut être relue à la lueur de données récentes. On montrera ainsi que Lutèce, devenant progressivement Paris, reflète les évolutions de l’Empire romain et s’élève peu à peu au rang de cité connaissant un rayonnement régional.

François Chausson est professeur d’histoire romaine à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l’Ecole Doctorale (ED 113) de cette université. Ancien élève de l’École Normale supérieure (Ulm), ancien membre de l’Ecole française de Rome, il a travaillé dans divers domaines de l’histoire de l’Empire romain : épigraphie, prosopographie, topographie de la Ville de Rome, histoire des dynasties impériales, histoire du Sénat, histoire sociale. Il a publié entre autres Stemmata aurea : Constantin, Justine, Théodose. Revendications généalogiques et idéologie impériale au IVe siècle (Erma di Bretschneider, 2007) et dirigé l’ouvrage Occidents romains. Sénateurs, chevaliers, militaires, notables dans les provinces d’Occident (Espagnes, Gaules, Germanies, Bretagne) (Errance, 2010).

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte