Canal-U

Mon compte
Maison de la mer

Regard croisé sur la gestion du thon rouge : d’une Convention internationale aux pratiques locales


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/maisondelamer/embed.1/regard_croise_sur_la_gestion_du_thon_rouge_d_une_convention_internationale_aux_pratiques_locales.40857?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Maison de la mer
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Regard croisé sur la gestion du thon rouge : d’une Convention internationale aux pratiques locales

Suite aux pressions des ONG et aux recommandations des biologistes, le thon rouge (Thunnus thynnus) de l’Atlantique Est et de Méditerranée a fait l’objet, à partir de 2007, d’un Plan de reconstitution par la Commission Internationale de Conservation des Thonidés de l’Atlantique (désignée par le sigle anglais : ICCAT). 
Cette recommandation en a fait l’une des activités halieutiques les plus contrôlées au monde et a eu pour conséquence de restreindre l’accès à cette ressource à seulement quelques pêcheurs. Sept ans plus tard, les résultats des évaluations scientifiques ont conclu à une hausse de la biomasse. La Commission internationale de l’ICCAT a alors décidé d’augmenter le niveau de capture autorisé. 
L’analyse ethnographique menée à Palamós (Espagne), Sète (France) et Catane (Italie), ainsi qu'au sein d’une Convention internationale de gestion des pêches, a permis de recueillir les changements apportés par cette politique sur les pratiques des pêcheurs à la petite pêche. Les trois études de cas se rejoignent sur les principes de gestion internationaux. Elles diffèrent cependant sur l’importance culturelle locale de cette pêche et sur la répartition des quotas au niveau des juridictions nationales. De ces différents aspects nous montrerons, in fine, comment cette politique a contribué à reconfigurer la structure sociale et politique du groupe de pêcheur.


Par Nastassia REYES, docteure en anthropologie de l’environnement, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Musée de l’Homme, UMR 7206 Ecoanthropologie et ethnobiologie. Correspondante pour la Direction des relations européennes et internationales du MNHN.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 La Bretagne et la mer à l’horizon 2040
 Les algues, sources de molécules santé ?
 Produire ET résider sur le littoral en Bretagne !
 L’exploration des volcans des abysses
 Les grains de sable sont de grands voyageurs
 Pour une pêche durable de la langoustine
 Quand les coquillages murmurent à l’oreille de l’archéologue
 La diversité dans nos assiettes affecte-elle la biodiversité des océans ?
 Les conséquences du Brexit sur les pêches françaises
 Mesurer les courants marins de surface en analysant les trajectoires des navires
 La sécurité à bord des navires de pêche du futur
 L’oursin contre le crabe ! Utilisation du modèle oursin pour la recherche contre le cancer
 L’huître en questions
 Un cargo à voiles pour un transport maritime écoresponsable
 De la surface aux abysses : histoire de l’océanographie
 Pêcheurs bretons en quête d’avenir
 Le travail ouvrier dans la construction navale à Saint-Nazaire : sociologie d’une « aristocratie ouvrière »
 Under The Pole, expéditions polaires sous-marines
 Les pêches maritimes face aux défis climatique et alimentaire
 Les ressources halieutiques : mythes et réalité
 Interactions pêcheurs et mammifères marins en mer d’Iroise : enjeux, résultats et perspectives
 La paléocéanographie, comprendre les changements de l’océan du futur avec les clés du passé
 Les diatomées manipulent-elles la lumière ?
 Holothuries, un potentiel inexploité !
 Plancton marin et pesticides : quels liens ?
 Quand la mer fait bloom
 Le transport maritime à la voile au XXIème siècle
 Le traitement et la valorisation des algues pour la nutrition et la santé animale et végétale
 La grande pêche à Terre-Neuve, une histoire sociale
 Du poisson à la molécule, quelles valorisations des coproduits de la pêche ?
 L’innovation technologique peut-elle contribuer à une pêche durable ?
 Quand les pêches artisanales font de la résistance
 Vers une privatisation des océans ?
 La longue traversée des femmes officiers de la marine marchande, ethnographie d'un monde professionnel au prisme du genre
 Pêches maritimes et éoliennes : quelle concertation ?
 Les algues (alimentaires) : de la mer à l’assiette
 Pour qu'Internet traverse les océans : les câbles sous-marins
 La formation continue maritime, du local au global
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte