Canal-U

Mon compte
Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand

Caractériser le paysage historique du plateau de Gergovie (63) : l’apport des traitements d’analyse sur un MNT haute résolution


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/msh_clermont_ferrand/embed.1/caracteriser_le_paysage_historique_du_plateau_de_gergovie_63_l_apport_des_traitements_d_analyse_sur_un_mnt_haute_resolution.62587?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Caractériser le paysage historique du plateau de Gergovie (63) : l’apport des traitements d’analyse sur un MNT haute résolution

Intervention d'Élise Fovet (MSH Clermont-Ferrand)

Les modèles numériques de terrain à haute résolution constituent une source d’information primaire permettant de repérer, mais aussi d’identifier et de décrire des vestiges archéologiques ou divers éléments du paysage, qu’ils soient fossilisés ou encore actifs. Cette communication présente des traitements d’analyse visant à extraire d’un MNT lidar des informations quantitatives synthétiques, pour caractériser un paysage de pierres sèches. Il est en effet possible de dépasser le travail de lecture d’un MNT lidar en calculant, par exemple, le volume de pierres extraites, déplacées puis amoncelées au fil du temps – et de mesurer ainsi le travail mis en œuvre pour la mise en valeur des terres et l’aménagement des finages.

Le plateau de Gergovie est un cas particulièrement intéressant pour ces questions : il se caractérise par de nombreuses structures de pierres sèches (tertres, pierriers linéaires, murs effondrés, soutènements et cabanes) et a connu une forte restructuration à l’époque moderne ; il se prête donc bien à l’étude de l’investissement humain dans la construction des paysages de pierres. A partir de ce cas d’étude, nous discuterons comment estimer des volumes à partir d’un modèle numérique de surface et comment délimiter les objets d’études en vue de cette analyse.



 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte