Conférence
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/ac06-vp95
Citer cette ressource :
ClermontMsh. (2021, 23 mars). Le potentiel du RGE Alti pour les analyses à petite échelle : l'exemple de la région Centre-Val de Loire , in Les modèles numériques d'élévation en Archéologie. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/ac06-vp95. (Consultée le 23 juin 2024)

Le potentiel du RGE Alti pour les analyses à petite échelle : l'exemple de la région Centre-Val de Loire

Réalisation : 23 mars 2021 - Mise en ligne : 9 juillet 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Intervention de Nathanaël Le Voguer (UMR 7324 CITERES-LAT, Université de Tours)

Le RGE Alti est un MNT au pas de 1 mètre de l'IGN ayant pour but de cartographier avec précision la topographie du sol en France. Il est constitué principalement à partir de levés obtenus par LiDAR aéroporté ou par corrélation d'images aériennes. Sa qualité est variable en fonction du type de source utilisée et de la distance d'interpolation ayant servie à calculer son altitude, mais il peut permettre de réaliser des études à une échelle inaccessible jusqu'alors.

En région Centre-Val de Loire, le RGE Alti est disponible en intégralité depuis 2019. Il a permis d'identifier des centaines de milliers de crêtes de labour, des talus créés involontairement suite au labour et qui sont situés sur le bord des quartiers de culture. Ces structures archéologiques étaient déjà connues dans certaines régions (en Beauce et en Alsace notamment) mais elles n'avaient jamais pu être cartographiées avec une telle précision jusqu'à la mise en place du RGE Alti. Dans la région, nous retrouvons surtout ces structures en Beauce et en champagne berrichonne, des régions connues historiquement pour leur paysage d'openfield. Ainsi, le RGE Alti semble très prometteur pour étudier les relations inter-sites et les paysages à petite échelle.

Dans la même collection

Sur le même thème