Conférence
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand

Langue :
Français
Crédits
Jean-Paul Amat (Intervention)
Détenteur des droits
Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Jean-Paul Amat. ClermontMsh. (2023, 2 mars). De la zone rouge au camp militaire. Patrimoine mémoriel et naturel , in Saison 2 (2022-2023) - Guerres. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/138460. (Consultée le 23 juillet 2024)

De la zone rouge au camp militaire. Patrimoine mémoriel et naturel

Réalisation : 2 mars 2023 - Mise en ligne : 16 mars 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Jean-Paul Amat, géographe, agrégé de l’Université, docteur d’État, est professeur émérite de Sorbonne Université Lettres, président de la Société des amis du musée de l’Armée (Paris). Il est administrateur de la Fondation du Souvenir de Verdun, du Mémorial de Verdun – Champ de bataille, du musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. Il est membre du comité de pilotage du label Forêt d’Exception - forêt domaniale de Verdun. Il est juré du prix du livre d’Histoire du salon du Livre d’Histoire de Verdun.
Jean-Paul Amat fut conseiller scientifique de la mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale et délégué national au patrimoine naturel de la Fondation du patrimoine.

En résumé

Jean-Paul Amat met en lumière ces paysages de guerre, objets de recherche mais aussi de conservation et de patrimonialisation, traces mémorielles sources de richesses historiques, géographiques et biologiques, qui sont à préserver de manière différentiée selon les sites, pour les générations futures.

A partir de plusieurs exemples dont le plus connu,Verdun, Jean-Paul Amat propose une définition du polémo-paysage. Ces paysages extrêmement métamorphiques passent d’un état ante bellum à un état in bello, et enfin, à un état post bellum.
Cette intervention montre aussi le caractère extrêmement pluridisciplinaire de la recherche sur ces paysages, qui font intervenir des militaires, des historiens, des naturalistes, des géographes, et d’autres spécialistes d’autres disciplines, qui parviennent à mettre leurs travaux en commun pour travailler sur ces paysages marqués des stigmates de la guerre.
Jean-Paul Amat présente six catégories de vestiges qui vont des traces de surface et dans les sols jusqu’aux monuments commémoratifs. Il revient sur l’effet mémoire de ces paysages qui inscrivent en eux la tension entre la guerre et la paix, la violence humaine et la tranquillité agreste. On cherche désormais à voir dans le polémo-paysage un bien commun, qui participe d’une politique d’aménagement de l’espace. Cette politique évolue et prend  aujourd’hui véritablement en compte la conservation des milieux.

Derniers ouvrages parus

• Les forêts de la Grande Guerre. Histoire, mémoire, patrimoine, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2015, 512 p., prix Sergent Maginot 2015, salon du livre de Verdun, prix Edouard Bonnefous 2017, Académie des sciences morales et politiques.

• Verdun Terre de Santé. Le secours aux blessés, un héritage : 1916-2016, Jean-Paul Amat et François-Xavier Long (dir.), 2020, Verdun, Lefèvre-graphic, 208 p., HC.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème