Canal-U

Mon compte
Université de Bretagne Occidentale

" Yves K'ourio, un volontaire aux origines bretonnes engagé dans le Bandera Jeanne D'Arc, 1936-1944 " / Petit panorama des BD et romans graphiques sur le guerre d'Espagne et l'exil / Présentation de la BD Sept athlètes (Delcourt, 2017)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ubo/embed.1/yves_k_ourio_un_volontaire_aux_origines_bretonnes_engage_dans_le_bandera_jeanne_d_arc_1936_1944_petit_panorama_des_bd_et_romans_graphiques_sur_le_guerre_d_espagne_et_l_exil_presentation_de_la_bd_sept_athletes_delcourt_2017.51341?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Université de Bretagne Occidentale
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


" Yves K'ourio, un volontaire aux origines bretonnes engagé dans le Bandera Jeanne D'Arc, 1936-1944 " / Petit panorama des BD et romans graphiques sur le guerre d'Espagne et l'exil / Présentation de la BD Sept athlètes (Delcourt, 2017)

Président de séance : Guillaume Fernández (U. Bretagne Occidentale, LABERS).

Romuald Jacopin (U. Bretagne Occidentale, CRBC) : " Yves K'ourio, un volontaire aux origines bretonnes engagé dabs le Bandera Jeanne D'Arc, 1936-1944 ".

La Bandera Jeanne d'Arc a fait l'objet d'une communication, il y a deux ans, lors de la première édition de ce colloque. Il s'agit, à l'origine, d'un bataillon de volontaires francophones, qui a été créée en 1937 par des nationalistes français, au sein de la légion espagnole, c'est-à-dire au cœur des forces rebelles durant la guerre d'Espagne. Cette unité a été l'objet des recherches de Romuald Jacopin dans le cadre d'une étude doctorale, sur laquelle il a décidé de revenir en s'appuyant sur deux axes. Le premier vise à expliquer la démarche méthodologique qui a été employée. Puis, le second revient sur les résultats obtenus dans le cadre de ce travail universitaire, par le biais de plusieurs exemples. Par la suite, un deuxième et troisième temps sont dédiés à un des plus jeunes juanistes, Yves K'ourio. En 1936, la guerre civile éclate au sud des Pyrénées. Alors que la solidarité internationale se met rapidement en place en faveur des républicains espagnols, des individus décident de rejoindre les insurgés, et de s'engager dans leurs forces armées. Parmi ces volontaires, se trouvent des adolescents, dont le jeune Yves K'ourio, tout juste âgé de 15 ans. Ce volontaire aux origines bretonnes, mais habitant dans le sud-est de la France, décide de fuguer de son établissement scolaire durant le mois de décembre en 1936. Il rejoint tout d'abord les forces armées phalangistes puis la bandera Jeanne d'Arc. Dans ce cadre militaire, il suit l'instruction théorique et pratique des légionnaires, avant d'aller se battre sur le front de Madrid et de Teruel. Il est évacué du front pour des blessures. Il est hospitalisé à Saint-Sébastien, puis il décide de déserter, avant de finir dans les geôles des rebelles. Cette aventure aurait pu le dissuader de s'engager à nouveau. Pourtant, alors qu'il revient de son engagement au sein de la Marine française en 1942, il est confronté à un nouveau choix : le STO ou le maquis. Il décide alors de s'engager de retour, et se rallie au maquis. Il prend alors la direction de la Bretagne, terre de ses ancêtres.

Dominque Leroux (librairie Excalibulle, Brest) : Petit panorama des BD et romans graphiques sur le guerre d'Esapgne et l'exil.

Rencontre avec Christophe Goret "Kris" : Présentation de la BD Sept Athlètes (Delcourt, 2017)

La guerre est un sport exigeant, qui nécessite un engagement total. Le coeur gonflé, le souffle haletant, sept athlètes choisissent l’épreuve du feu. Au nom de la liberté… Quel genre de médailles récolteront-ils à l’arrivée ? Barcelone, juillet 1936. Pour contrer les Jeux olympiques de Berlin et la propagande nazie déjà planifiée, des sportifs du monde entier investissent la capitale catalane et organisent leur propre cérémonie. Mais, à la veille de l’inauguration, Franco s’empare du pouvoir. La guerre d’Espagne débute… Parmi les athlètes pris au piège, sept hommes et femmes font le choix des armes. D’origines diverses mais d’idéaux communs, ils vont s’unir à la vie, à la mort… et à l’amour aussi.

Télécharger le programme complet du colloque ici.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 " 1939-2019 : Première commémoration officielle franco-espagnole de la Retirada "
 " Resistir. Les républicains espagnols en Bretagne de la Retirada à la Résistance "
 " Las indemnizaciones de la República Federal de Alemania a los exiliados españoles que trabajaron en la Organización Todt en Bretaña "
 Rencontre avec Maya Tévally et Roselyne Chenu
 " Enseigner par temps de guerre et d'exil "
 " Le Finistère : accueil et vie des enfants de la guerre d'Espagne "
 Présentation du projet Memoria y Exilio / " Manuel Muñoz Martínez : un dirigeant républicain de Cadiz en Bretagne "
 Théâtre amateur étudiant : " Crímenes ejemplares ", de Max Aub
 " Dynamique de l'enseignement de l'espagnol dans le secondaire dans l'Académie de Rennes " / Présentation de projets pédagogiques sur la guerre d'Espagne et l'exil
 " Itinéraires d'un fils d'exilé catalan "
 " José Bergamín y la Junta de Cultura Española (1939-1940) "
 " El teatro de Bergamín en Francia " / " Voces del exilio: las vueltas de Max Aub et José Bergamín " / " Tea rooms : questionnements autour du travail féminin dans le Madrid des années 30 " / Témoignage de Roselyne Chenu sur José Bergamín
 " La mémoire historique en Espagne : de la revendication citoyenne à la bataille législative. La longue marche vers la reconnaissance du passé traumatique du pays " / " Les héritiers de la mémoire "
 " L'écriture et la mémoire dans l'œuvre d'Alfons Cervera "
 Rencontre avec Alfons Cervera. Présentation de l'ouvrage " Un autre monde "
 Ciné-rencontre : " El Silencio de otros " / Projection suivie d'un échange sur la question de la mémoire avec Alfons Cervera
 " Vie de goéland. María Casarès et la Bretagne "
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte