Canal-U

Mon compte
Faculté de Médecine de Lille

2015 - L’homosexualité a-t-elle des bases biologiques


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_lille_2/embed.1/2015_l_homosexualite_a_t_elle_des_bases_biologiques.19762?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Faculté de Médecine de Lille
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


2015 - L’homosexualité a-t-elle des bases biologiques

logo société sciences agriculture et arts


« L’homosexualité a-t-elle des bases biologiques ? ».


Conférence du Professeur Jacques Balthazart qui a eu lieu le 9 décembre à 18h à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales (amphithéâtre René CASSIN) dans le cadre du cycle : " Quand les scientifiques observent le sexe ".

Jacques  Balthazart  est  Professeur  Émérite  au Grappe Interdisciplinaire de Génoprotéomique Appliquée (GIGA) Neurosciences de l’Université de Liège.
Il étudie  depuis plus  de  40  ans  les  mécanismes neuroendocriniens   et   neurochimiques de contrôle du comportement sexuel.
Il s’intéresse spécialement  à  la  différenciation  sexuelle, c’est  à  dire  aux  mécanismes  qui  pendant  le développement  déterminent  les  différences  comportementales, neuroanatomiques et neurochimiques entre mâles et femelles.

Il a dans ce cadre publié plus de 400 articles scientifiques dans des revues internationales.
Il a organisé de nombreuses conférences internationales sur ces thèmes, fait partie du comité de rédaction de plusieurs journaux scientifiques et est actuellement co-éditeur en chef de la revue Frontiers in Neuroendocrinology.

Sa conférence a pour but d’exposer les résultats de recherches en biologie indiquant que les effets des hormones embryonnaires, eux-mêmes sous le contrôle partiel de facteurs génétiques, jouent probablement  un  rôle  prépondérant  dans  le  déterminisme  de l’orientation sexuelle. Il passera tout d’abord en revue les études animales  qui  démontrent  formellement  que  de  nombreuses différences entre mâles et femelles sont le résultat de l’action des hormones testiculaires pendant la vie embryonnaire.
Dans un deuxième stade, il montrera que ces mêmes hormones sont toujours  bien  présentes  et  actives  dans  l’espèce  humaine  et déterminent  les  différences  sexuelles  morphologiques  ainsi que  certaines  différences  comportementales  entre  hommes  et femmes.
Enfin une troisième partie passera en revue les Études cliniques et diverses Études épidémiologiques qui suggèrent très fortement que ces mécanismes hormonaux jouent également un rôle important dans le déterminisme de l’orientation sexuelle.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 17 Octobre 2015
    Durée du programme : 76 min
    Classification Dewey : Biologie moléculaire - Génétique moléculaire - Biochimie génétique, ADN - Génomes
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Génétique
    Collections : Conférences de Printemps
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Réalisateur(s) : Icare Multimédia - Faculté de Médecine Lille 2
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : génétique, homosexualité, sexualité, hormones, géne
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 2018 - Alchimie des émotions musicales
 2018 - Perception musicale : sommes nous tous des experts ?
 2017 - Maladie d’Alzheimer : pouvons-nous changer la trajectoire ?
 2017 - La musique un stimulant pour nos neurones
 2017 - Comprendre le cerveau et son vieillissement
 2017 - Le traitement des accidents vasculaires cérébraux
 2017 - Les lasers en médecine
 2017 - Traitement personnalisé des cancers
 2016 - Obésité, la grande injustice
 2015 - Cerveau, Sexe et Préjugés
 2015 - Sexe, diversité, innovation
 2015 - Fille ou Garçon, un gène à l’aiguillage
 2014 - quelle défense pour quelle Europe ?
 2014 - La finance : un danger pour l'Europe ?
 2014 - France, Angleterre, Allemagne, trois manières d’être européen
 2014 - La culture en Europe : des connaissances partagées
 2014 - Europe des partis et Europe des patries
 2013 - Vision et regard - Le regard du peintre Jean Pattou
 2013 - Vision et regard - Redonner la vision à des aveugles : de la prothèse rétinienne à la thérapie génique
 2013 - Vision et regard - Du regard à l'interaction : l'apport de la robotique développementale
 2013 - Vision et regard - La vision en action : nouvelles perspectives sur les relations entre perception, corps et conscience
 2013 - Vision et regard - Un regard d'ophtalmologiste sur la vision : de l'oeil normal à l'oeil malade
 2013 Vision et regard - Accueil
 2012- Evolution : l'adaptation et ses alternatives
 2011 - Les Nanotechnologies
 2011- Le cycle de l'eau sur la Terre
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte