Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Diffusion des approches non conventionnelles du cancer en France / Patrice Cohen, Aline Sarradon-Eck


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/diffusion_des_approches_non_conventionnelles_du_cancer_en_france_patrice_cohen_aline_sarradon_eck.5423?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Diffusion des approches non conventionnelles du cancer en France / Patrice Cohen, Aline Sarradon-Eck

« Diffusion des approches non conventionnelles du cancer en France : des systèmes alternatifs à la diffusion scientifique officielle ». Patrice COHEN (GRIS, Univ. de Rouen) et Aline SARRADON-ECK (CReCSS, Univ. Paul Cézanne). Colloque international "Santé et mobilités au Nord et au Sud : circulations des acteurs, évolutions des pratiques". Toulouse : Association AMADES, Université de Toulouse II-Le Mirail, Institut d'Etudes Politiques (IEP) : 16-18 septembre 2009. [Intervention suivie d'un échange avec l'auditoire].

Cession C : Circulations des malades et des thérapeutes : mobilités sanitaires et négociations thérapeutiques. Atelier C3 : Mobilités des médecins.
Face au système officiel de la prise en charge des cancers, les offres non conventionnelles de traitement du cancer définissent une large diversité d’approches, de produits, et de soins. Tout en épousant à la fois les formes et les interstices du système de soins conventionnel, ces offres se caractérisent notamment par leur fluidité et plasticité, par la mobilisation de vecteurs d’information et de communication spécifiques, et par un échange d’idées, de produits et de prestataires de recours.
À partir d’une recherche effectuée dans trois régions françaises (Normandie, Auvergne, Provence- Alpes-Côte d’Azur) [1], la communication propose d’examiner différentes modalités de circulation des individus, des savoirs, des objets thérapeutiques et de présenter ce qui se joue en termes de reconfiguration du système de soins.
- Une mobilité des leaders charismatiques : le recensement des événements grand public (conférences, salons, marchés) liés aux offres non conventionnelles de santé dans chaque région montre qu’il existe des conférenciers qui sillonnent la France afin de diffuser leurs conceptions du cancer et de sa guérison. Cette diffusion de proximité s’adresse à un public attentif à l’environnement, à la santé et à l’alimentation, composé très souvent de personnes atteintes de cancer ou de leurs proches. Elle sert très souvent de relais à une communication plus large, soit par réseaux associatifs ou corporatifs ou encore par Internet, de leur(s) ouvrage(s) sur le cancer. Elle participe à une réorganisation des savoirs sur le cancer et sur la santé par la
confrontation des paradigmes.
- Une mobilité géographique des « spécialistes du cancer » : afin d’échapper au cadre d’exercice de la médecine proposé en France, des médecins, dont la pratique est fondée sur une approche non conventionnelle du cancer, se sont expatriés dans des pays limitrophes. Ce déplacement, analysé comme un contournement des dispositifs de contrôle de l’activité médicale, draine une nouvelle clientèle composée notamment de malades français cherchant un traitement complémentaire ou alternatif.
- Mobilités des produits : l’identification des produits récurrents utilisés par les personnes atteintes de cancer en complément des traitements officiels montre qu’un commerce de produits accompagne la promotion d’approches complémentaires et alternatives du cancer. Il s’agit un marché qui s’appuie sur la circulation de plantes et de leurs composés, ainsi que d’aliments produits dans différentes régions du monde (Afrique, Inde, Chine, Etats-Unis, Amérique du sud, zone pacifique, etc.) et vendus en France sous forme de compléments alimentaires ou de préparations médicinales. Par ailleurs, certains produits interdits en France (produits Beljanski par exemple) sont à l’origine de mobilités des patients (se rendre dans un pays où la
vente est autorisée) et de commandes par correspondance, contournant ainsi le cadre légal.

[1] Cette recherche coordonnée par Patrice Cohen a pour objectif d’effectuer une comparaison anthropologique et sociologique entre la France (Normandie, Auvergne, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur), la Belgique et la Suisse des recours non conventionnels des personnes atteintes de cancer. Cette communication doit beaucoup aux apports collectifs des chercheurs de ce projet : Aline Sarradon-Eck et Coralie Caudullo (CReCSS, Université d’Aix-Marseille), Patrice Cohen, Émilie Legrand, Ludovic Jamet, Clémentine Raineau (GRIS, Université de Rouen), Olivier Schmitz et Emmanuel Lenel (CES, Faculté Saint-Luis de Bruxelles, Ilario Rossi et Barbara Müller (IAS, Université de Lausanne), et Marie Ménoret (Université de Paris 8).

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : allocution de bienvenue / Marie-Christine Jaillet
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : discours d'accueil / Laure Ortiz
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : discours de bienvenue / Aline Sarradon-Eck
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : présentation du colloque / Stéphanie Mulot
 La migration est-elle une pathologie ? Enjeux politiques et anthropologiques / Fred Eboko
 Maintenir la qualité des soins dans un contexte de vieillissement de la population / A. Le Vigouroux
 Migration sanitaire : différents "voyages" sanitaires d'enfants comoriens / Juliette Sakoyan
 Prophètes ivoiriens : consultations à radio Moronou et dans les camps de prière / Véronique Duchesne
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : synthèse des échanges / Sandrine Musso
 Réalités, enjeux éthiques et hospitalisation des migrants vivant avec le VIH / Elhadji Mamadou Mbaye
 Les familles migrantes dans les consultations de Protection infantile / Cyril Farnarier
 L'accès aux soins en Guyane: quand usagers et système de soins viennent "d'ailleurs" / Estelle Carde
 L'accès aux soins des migrants en situation irrégulière : France, GB, Suisse / Myriam Hachimi-Alaoui
 Les enclaves transnationales du tourisme en Inde / Laurent Pordié
 Mobilités transnationales Cambodge - Vietnam pour le traitement des hépatites virales / Céline Dumas
 Champ sanitaire dakarois, "entrepreneurs" étrangers et thérapies néotraditionnelles/ S. Landry Faye
 Mobilités des pratiques magico-thérapeuthiques à Ste-Lucie : discours des guérisseurs / Marie Meudec
 La sorcellerie, compagne secrète du migrant : échappées de la jeunesse du Cameroun / Eric De Rosny
 La clinique comme espace de négociations des savoirs, normes et valeurs / Sylvie Fortin
 Des hôpitaux thaïlandais au carrefour de mobilités de santé / Audrey Bochaton
 Indiens urbanisés et système de santé en Amazonie brésilienne / Evelyne Mainbourg
 Recompositions et permanences des interventions sanitaires en milieu de prostitution / Marion David
 Adapter les organisations de santé et prise en charge des nouveaux arrivants au Québec/ Lara Maillet
 Mobilité et accessibilité aux soins de santé mentales des étrangers à Dakar / Oumar Barry
 Pratiques de soignants dans la prise en charge de patients migrants / Emilie Adam, Marguerite Cognet
 Mobilité des populations en situation de guerre et structures de santé au Congo / Martin Yaba Mambou
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte