Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Les paléo-englacements pyrénéens du Maximum Würmien au Global LGM / Marc Calvet


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/les_paleo_englacements_pyreneens_du_maximum_wurmien_au_global_lgm_marc_calvet.57257?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Les paléo-englacements pyrénéens du Maximum Würmien au Global LGM / Marc Calvet

Les paléo-englacements pyrénéens du Maximum Würmien au Global LGM / Marc Calvet, in "Vivre pendant la dernière glaciation. Occupations humaines et paléoenvironnements : quelles spécificités dans les Pyrénées ?", colloque organisé par le laboratoire Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES) de l’Université Toulouse Jean Jaurès, l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et l'Association Grottes & Archéologies sous la responsabilité scientifique de Céline Pallier (Inrap, Traces), Marc Jarry (Inrap, Traces), Caroline Renard (Cnrs, Traces), et Mathieu Lejay. Université Toulouse Jean Jaurès, 10-12 avril 2019.

Au même titre que les Alpes, les Pyrénées ont formé périodiquement au Quaternaire une barrière montagneuse englacée majeure entre l’Europe continentale et les péninsules méditerranéennes. Elle le doit à ses altitudes dépassant 3000 m et à sa position occidentale proche des flux humides atlantiques. Mais les contrastes de façades N-S et le gradient E-W entre domaine océanique et méditerranéen ont toujours induit de fortes différences régionales d’englacement. On présente brièvement le peu que l’on sait des englacements pré-wurmiens, qui ont à plusieurs reprises connu des extensions sensiblement plus importantes que lors de la dernière période froide. Puis on se focalise sur le dernier cycle glaciaire, dont on commence à entrevoir l’extrême variabilité temporelle et spatiale, grâce à la multiplication des datations numériques exploitant des méthodes variées (OSL, TCN, 14C, U-Th), variabilité qui concerne tout autant les emprises glaciaires que les systèmes de nappes alluviales proglaciaires qui s’y relient. Le Maximum d’extension glaciaire würmien (MIE : maximum ice extent) est précoce, pendant le MIS 4. Durant le MIS 3 les langues glaciaires ont manifesté une très forte variabilité, avec plusieurs phases de retrait majeures et d’avancées. L’extension du LGM (Last glacial maximum) au cours du MIS 2 est très variable et démontre un gradient E-W : les fronts LGM sont très proches des fronts du MIE dans l’E de la chaîne, très en retrait dans la partie centrale et occidentale. Ce gradient est potentiellement d’origine climatique et manifesterait le jeu alterné des alimentations méditerranéennes et océaniques en fonction de la position plus ou moins méridionale du front Polaire. S’il ne s’agit pas d’un artefact lié à l’utilisations de méthodes de datation différentes selon les vallées, l’hypothèse demande encore à être contrôlée grâce à l’acquisition de nouvelles données chronologiques homogènes qui permettront de fixer la position respective du MIE et du LGM dans les grandes auges des Pyrénées centrales (Esera, Gave d’Ossau, Gave de Pau, Garonne).

  •  
  •  
    Date de réalisation : 10 Avril 2020
    Durée du programme : 30 min
    Classification Dewey : Paléolithique, Géomorphologie (création et modification des reliefs topographiques par les processus de dépôt et d'érosion, création et modification du relief terrestre), Glaciers
  •  
    Catégorie : Colloques
    Niveau : niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD)
    Disciplines : Géographie physique, humaine, économique et régionale, Paléolithique
    Collections : Vivre pendant la dernière glaciation
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : CALVET Marc
    producteur : Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail
    Réalisateur(s) : BASTARD Bruno
    Editeur : SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : paléoclimatologie, glaciations (Pyrénées), Würm (glaciation)
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès et aux auteurs.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Vivre pendant la dernière glaciation. Occupations humaines et paléoenvironnements : quelles spécificités dans les Pyrénées ? Introduction / Mathieu Lejay
 Aux sources de la préhistoire : Édouard Piette à la terrasse des glaciers / François Bon
 Le Paléolithique moyen récent (OIS3) sur le versant nord des Pyrénées : synthèse paléogéographique de l’implantation humaine néandertalienne / Théo Minet
 Environnements glaciaires et fluvioglaciaires dans les Pyrénées au cours de la dernière Terminaison glaciaire / Magali Delmas
 Chronologie des fluctuations glaciaires dans les Pyrénées au cours du Global LGM et de la dernière Terminaison glaciaire : données nouvelles et implications paléo-climatiques / Théo Reixach
 Pour une archéologie des vides et des pleins : l'Aurignacien au pied des Pyrénées / François Bon
 Le Gravettien sur le versant sud des Pyrénées occidentales. Nouvelles données, études paléo-environnementales et proposition territoriale / Alvaro Arrizabalaga
 De l’enregistrement sédimentaire en milieu karstique à la taphonomie des sites archéologiques dans les vallées pyrénéennes pendant la dernière période glaciaire : les apports de la grotte du Mas d’Azil / Céline Pallier
 L’occupation anthropique du versant nord pyrénéen entre 26 et 21 ka cal BP : entre dynamiques culturelles et processus taphonomiques / Caroline Renard, Mathieu Lejay
 10000 ans à l'ombre des Pyrénées : quelles évolutions au sein des sociétés du Magdalénien, de l'Azilien et du Laborien (21 et 11 ka cal BP) / Mathieu Langlais, Jean-Marc Pétillon
 Dynamique des glaciers et des lacs d’altitudes dans les Pyrénées françaises : résultats en Ariège de datations de moraines et d’analyses des remplissages sédimentaires lacustres proglaciaires / Emmanuel Chapron
 L’occupation du versant nord des Pyrénées au Paléolithique récent : apport des données archéozoologiques / Sandrine Costamagno
 Présences mésolithiques dans les Pyrénées : état des connaissances et pistes de recherche / Benjamin Marquebielle, Nicolas Valdeyron
 Les grottes mémoires des paléoenvironnements. Le rôle des processus de condensation-corrosion et de la biocorrosion sur les parois et les remplissages / Didier Cailhol
 Les chiroptères comme agent d’érosion endokarstique, conséquences sur la conservation des objets archéologiques : l’exemple de la grotte d’Isturitz (Pyrénées occidentales, France) / Nathalie Vanara
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte