Vidéo pédagogique

Etudier les différents profils pour une même personne (Module 3.3)

Réalisation : 25 novembre 2013 Mise en ligne : 25 novembre 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

MOOC "Internet, les autres et moi" : cours en ligne délivré du 27 janvier 2014 au 31 mars 2014 sur la plateforme FUN-MOOC.

Semaine 3 : Etre présent sur le web et construire son identité numériqueCours 3 : Etudier les différents profils pour une même personne

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université de Lille 1 (Production)
Conditions d'utilisation
Licence Creative Commons , Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.
Citer cette ressource:
C2i. (2013, 25 novembre). Etudier les différents profils pour une même personne (Module 3.3). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/49721. (Consultée le 29 mai 2022)
Contacter
Documentation

INTERNET LES AUTRES ET MOI - MODULE 3 – SÉQUENCE 3- UNIT 1
Étudier les différents profils d’une même personne

Dans le contexte du web actuel, de nombreux services permettent de développer des
interactions sociales, de faire partie de communautés d’utilisateurs. Les réseaux sociaux
en font partie mais on parle plus largement de médias sociaux. Le panorama des médias
sociaux proposé par Frédéric Cavazza montre bien la diversité des services.
Nous avons commencé à en explorer quelques-uns dans le module 1, des plateformes de
blogs, des sites de microblogage, de partages de ressources.
Pour accéder à ces services, vous avez dû vous inscrire. Lors de la création de votre
compte, vous avez renseigné des données personnelles. A minima, on vous a demandé
une adresse mail et un mot de passe pour gérer votre authentification lors des prochaines
connexions. Ces informations vont constituer les premiers éléments de votre profil. Une
des caractéristiques commune de ces services est de rendre certaines informations de
votre profil visibles aux autres utilisateurs et même publiques. Sur Facebook et Google+
votre nom d’utilisateur et votre photo sont rendus automatiquement publics.
Concernant les autres informations, vous pourrez choisir les contacts avec lesquels vous
souhaitez les partager.
Vos profils vous permettrons donc de présenter différentes facettes de votre identité et
permettront aux autres utilisateurs des différents services d’en apprendre plus sur vous.
Quelles informations peut contenir un profil? Cela dépend des services. Certains services
vous proposeront de renseigner votre ville, votre téléphone, des contenus tels que des
photos, d’autres seront orientés vers votre parcours professionnel.
Votre profil sera également complété au fur et à mesure de vos activités sur le site. Vous
pourrez émettre des avis sur un sujet, indiquer une préférence et cela pourra apparaître
dans votre profil.
Dans la première partie de la séquence, nous vous invitons à faire le tour des services
auxquels vous êtes inscrits et à vérifier que le paramétrage de vos différents profils vous
convient.
Voici quelques questions que vous pourrez vous poser : Que recherchez-vous en vous
inscrivant sur ce site? Quelles informations avez-vous intérêt à faire figurer dans votre
profil? Quelles sont les informations à renseigner obligatoirement? Savez-vous quelles
informations sont rendues automatiquement publiques?
Il faudra bien sûr être particulièrement vigilant et bien paramétrer les options de
confidentialités de vos profils sur les réseaux sociaux que vous utilisez dans votre vie
privée. Vous avez, par exemple, la possibilité d’empêcher les moteurs de recherche
d’indexer les informations publiques de votre profil.
Vos profils sur les réseaux professionnels devront être cohérents et actualisés pour inciter
les membres des réseaux à vous contacter.
Dans l’étape suivante, nous réfléchirons à ce que peuvent apporter les pseudonymes,
pour limiter les recoupements ou même rester anonyme sur un site.
Nous pouvons, par exemple, envisager d’utiliser un pseudo sur un service de stockage et
de partage en ligne destiné à archiver des photos et à en partager certaines avec des
amis.
Si notre utilisation du service était amenée à évoluer vers un cadre professionnel, par
exemple, pour partager des documents avec des collègues, l’identification par un pseudo
familier ne serait plus adaptée. Il faudrait envisager la création d’un deuxième compte
avec un profil plus classique.
Pour finir, nous irons regarder du côté de nos communications, par exemple via les
messageries électroniques ou les forums. Nous mettrons l’accent sur l’importance
d’identifier les différentes situations de communication que nous rencontrons et d’y
associer des signatures adaptées.
L’adresse de messagerie devra aussi être adaptée au contexte. Il est malvenu d’utiliser
une adresse faisant apparaître un pseudo fantaisiste dans un cadre institutionnel ou
professionnel. Le risque étant de ne pas être lu.
Bon travail !

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème