Conférence

SIFUD-PP La Baule 2015 : DEBAT 2 : Le Robot en pelvipérinéolgie ? Quel intérêt ?- Contre

Réalisation : 18 septembre 2015 Mise en ligne : 18 septembre 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

38ème congrès de la SIFUD-PP du 16 au 18septembre 2015- La Baule

Titre : DEBAT 2 : Le Robot en pelvipérinéolgie ? Quel intérêt ?- Contre

Auteur (s) : E.Mandron (Le Mans)

Modérateur : X.Deffieux (Paris)

Discutants : E.Mandron (Le Mans), C. Louis Sylvestre (Paris)

           PROGRAMME VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2015

                               AUDITORIUM- NIVEAU 1

09h00 - 10h00

DEBAT 2 : Le Roboten pelvipérinéolgie ? Quel intérêt ?

Modérateur : X.Deffieux (Paris)

Discutants : E.Mandron (Le Mans), C. Louis Sylvestre (Paris)

10h00 - 10h30 PAUSE CAFE : HALLD'EXPOSITION

11h05 - 11h35 LEVATOR ANI : Les nouvelles donnéesmodifient-elles les pratiques rééducatives ? 

X. Fritel(Poitiers) , S. Billecocq (Paris)

11h40 - 12h45

Seven Up : Les 7meilleures communications libres

Modérateurs: B. Parratte (Besançon), T. Thubert (Paris), J.M. Soler (Cerbère), J.P.Boiteux (Clermont)

Développementd'un modèle animal-la brebis-pour l'enseignement et l'entraînement à lachirurgie du prolapsus par voie vaginale.

A.Mansoor, B. Jacquetin, S. Curinier, S. Campagne-Loiseau, G. Piquier-Perret, B. Rabischong

Effet del'association de la rééducation périnéale à la perte de poids sur l'incontinenceurinaire chez les femmes obèses : une étude randomisée contrôlée.

S.Ghroubi, W. Elleuch, S. Mahersi, H. Feki, M. Habib Elleuch 

Avant touttraitement anticholinergique pour hyperactivité vésicale, les patientsneurologiques ont déjà une charge anticholinergique modifiant l'imprégnationatropinique périphérique.

C.Debroglie, P. Lallemant, J. Dimarc, F. Le Breton, D. Verollet, G.Amarenco

Influenced'une épreuve de charge cognitive sur la contraction périnéale reflexeinvolontaire à la toux.

A.Villot, T. Thubert, L. Auclair, S. Billecocq, G. Amarenco, X. Deffieux

Les ballonsACT® pour le traitement de l'incontinence urinaire féminine : quellesindications ? Résultats à moyen et long terme d'une cohorte prospective.

C.Bergot, G. Léon, G. Karam, J. Rigaud, O. Bouchot, L. Le Normand

Intérêt del'association Rééducation ano-rectale et prise quotidienne d'Eductyl® chez lespatients présentant une dyschésie : résultats d'un essai contrôlé versusplacebo en groupes parallèles.

H.Colangeli Hagege, O. Cotelle, B. Savarieau, G. Cargill, L.Bueno, M. C. Cappelletti

Photovaporisationprostatique par laser Greenlight chez les patients sondés : efficacité etfacteurs prédictifs d'échec.

B.Peyronnet, B. Pradère, F. Bruyère

                                                          

            PROGRAMME VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2015

                               AUDITORIUM- NIVEAU 1

09h00 - 10h00

DEBAT 2 : Le Roboten pelvipérinéolgie ? Quel intérêt ?

Modérateur : X.Deffieux (Paris)

Discutants : E.Mandron (Le Mans), C. Louis Sylvestre (Paris)

10h00 - 10h30 PAUSE CAFE : HALLD'EXPOSITION

11h05 - 11h35 LEVATOR ANI : Les nouvelles donnéesmodifient-elles les pratiques rééducatives ? 

X. Fritel(Poitiers) , S. Billecocq (Paris)

11h40 - 12h45

Seven Up : Les 7meilleures communications libres

Modérateurs :B. Parratte (Besançon), T. Thubert (Paris), J.M. Soler (Cerbère), J.P. Boiteux(Clermont)

Développement d'un modèleanimal-la brebis-pour l'enseignement et l'entraînement à la chirurgie duprolapsus par voie vaginale.

A. Mansoor, B.Jacquetin, S. Curinier, S. Campagne-Loiseau, G. Piquier-Perret, B. Rabischong

Effet de l'association dela rééducation périnéale à la perte de poids sur l'incontinence urinaire chezles femmes obèses : une étude randomisée contrôlée.

S. Ghroubi, W.Elleuch, S. Mahersi, H. Feki, M. Habib Elleuch

Avant tout traitementanticholinergique pour hyperactivité vésicale, les patients neurologiques ontdéjà une charge anticholinergique modifiant l'imprégnation atropiniquepériphérique.

C. Debroglie,P. Lallemant, J. Dimarc, F. Le Breton, D. Verollet, G. Amarenco

Influence d'une épreuvede charge cognitive sur la contraction périnéale reflexe involontaire à latoux.

A. Villot, T.Thubert, L. Auclair, S. Billecocq, G. Amarenco, X. Deffieux

Les ballons ACT® pour letraitement de l'incontinence urinaire féminine : quelles indications ?Résultats à moyen et long terme d'une cohorte prospective.

C. Bergot, G.Léon, G. Karam, J. Rigaud, O. Bouchot, L. Le Normand

Intérêt de l'associationRééducation ano-rectale et prise quotidienne d'Eductyl® chez les patientsprésentant une dyschésie : résultats d'un essai contrôlé versus placebo engroupes parallèles.

H. ColangeliHagege,O.Cotelle, B. Savarieau, G. Cargill, L. Bueno, M. C. Cappelletti

Photovaporisationprostatique par laser Greenlight chez les patients sondés : efficacité etfacteurs prédictifs d'échec.

B. Peyronnet,B. Pradère, F. Bruyère

12h45 - 14h00 DEJEUNER BUFFET : HALLD'EXPOSITION

14h00 - 15h00

TABLE RONDE 4 :« L’Urodynamique : rentable pour qui ? »

Modérateur_:J.F. Hermieu (Paris)

Pour le patient ? X. Fritel(Poitiers)

Pour le médecin ? E. Marit-Ducamp(Bordeaux)

Plus... ou... moinsrentable en Belgique ? R. Opsomer (Belgique)

Pour l'industriel ? S. Le Guillou(Paris)

Pour la Santé Publique ? G. Amarenco(Paris)

15h10 - 16h15

COMMUNICATIONS LIBRES

Modérateurs :P. Ballanger (Bordeaux), J. Amblard (Arcachon), J.M. Garnier (Nantes), M.Lefort (Nantes)

Validation d'ICAS:Intermittent Catheterization Adherence Scale.

A.Guinet-Lacoste, P. Manceau, D. Verollet, F. Le Breton, G. Amarenco

Troubles olfactifs ettroubles neuropérinéaux dans la sclérose en plaques. Une étude prospective.

C. Van Reeth,F. Delcombre, S. Truffaut, L. Weglinski, P. Manceau, D. Verollet

Influence de la chargeanticholinergique sur la constipation des scléroses en plaques.

C. Chesnel, G.Amarenco, A. Guinet Lacoste, A. Charlanes, F. Le Breton, D. Verollet

Hystérosacrocolpopexie etrectopexie directe coelioscopiques pour prolapsus mixte (génital et rectal) : résultatsd'une étude rétrospective monocentrique.

F. Lutfallah,C. Pettenati, C. Lebacle, A. Pigne, B. Deval

La chargeanticholinergique ne modifie pas les paramètres objectifs d'imprégnationatropinique périphérique chez les femmes atteintes de sclérose en plaques etdébutant un traitement anticholinergique pour hyperactivité vésicale.

J. Dimarco, P.Lallemant, C. Debroglie, F. Le Breton, D. Verollet, G. Amarenco

Étude des facteursprédictifs de l'apprentissage des auto-sondages chez le patient neurologique.

F. Delcombre,G. Amarenco

Utilisation du Qutenza®dans les douleurs pelvi-périnéales. Evaluation de l'efficacité auprès de 60patients d'un centre de pelvipérinéologie.

A. Levesque, J.J. Labat, T. Riant

Incidence des infectionsurinaires symptomatiques après bilan urodynamique chez les patientsneurologiques.

N. Hadiji, J.G. Previnaire, J.M. Soler

Comparaison du changementde toxine et de la réinjection de la même toxine chez les patients en échecd'injections de toxine botulique pour hyperactivité détrusorienne neurogène.

B. Peyronnet,E. Castel-Lacanal, A. Manunta, M. Roumiguie, P. Marque, P. Rischmann

Evaluationneurophysiologique périnéale de 23 femmes souffrant du syndrome d'excitationgénital permanent : preuve d'une neuropathie pudendale ?

A. Villot, T.Thubert, X. Deffieux, F. Le Breton, P. Lacroix, G. Amarenco

L'apprentissage de larectopexie / cystopexie laparoscopique sous assistance robotique est-ildifférent de la laparoscopie conventionnelle ?

P. Senellart,J. Rigaud, P.A. Lehur, L. Lenormand, G. Meurette

Plicature bilatérale desmuscles pubo-rectaux (PPR) : un nouveau concept chirurgical pour la prise encharge des béances vulvaires.

M. Serrand, E.Delorme, A. Lefebvre

La promontofixationlaparoscopique de la femme de plus de 75 ans, un nouveau standard ? : étudemonocentrique.

P. Chiron, Y. Bayoud,M. Dusaud, B. Molimard, F.R. Desfemmes, X. Durand

Qualité de vie dans lepost-partum après une déchirure périnéale du second degré.

B. Monard, M.J.Sagon, M. Chehab, D. Riethmuller, R. Ramanah

Cure d'IUE masculine parbandelette Advance : expérience initiale d'un centre non expert.

M. Dusaud, X.Durand, B. Molimard, P. Berlizot, N. Benoist, F. R. Desfemmes

16h20-17h20

COMMUNICATIONS LIBRES

Modérateurs :S. Guinebretière (Nantes), R. Ramanah (Besançon), M. Loobuyck (Paris), T. Riant(Nantes)

Chez les patients SpinaBifida adultes, les troubles fonctionnels anorectaux sont fréquents, sévères etinsuffisamment pris en charge.

C. Brochard, B.Peyronnet, M. Damphousse, H. Menard, A. Manunta, L. Siproudhis

Résultats de la chirurgiedu nerf clunéal inférieur.

R. Robert

Injectionsinra-détrusoriennes d'onabotulinum toxine A (Botox®) ou d'abobotulinum toxine A(Dysport®) dans le traitement de l'hyperactivité détrusorienne neurogène : uneétude controlée non randomisée.

B. Peyronnet,E. Castel-Lacanal, M. Roumiguie, P. Marque, P. Rischmann, X. Game

Comparaison del'efficacité et de la tolérance de l'injection intra-détrusorienne de toxinebotulique aux doses de 300U et de 200U chez les mêmes patients ayant une hyperactivitédétrusorienne d'origine neurologique.

R. Benhaim, A.Labyad, P. Mouracade, C. Saussine

Suivi de Cohorte :infiltration du ganglion IMPAR en serie.

T. Riant, S.Ploteau, R. Robert, J. Rigaud, J.J. Labat

Apport de tests ducontrôle moteur postural dans l'évaluation de l'incontinence urinaire.

B. Steenstrup,M. Delamare

Fatigabilité périnéale :délimitation du concept, mise au point d'une technique d'évaluation.

A. Charlanes,C. Chesnel, G. Amarenco

Spasticité périnéale :mise au point d'une technique d'évaluation instrumentale, relation avec laspasticité générale.

C. Chesnel, A.Charlanes, G. Amarenco

La PCUM à la manoeuvre deValsalva maximale bloquée : une nouvelle mesure d'évaluation de l'incontinenceurinaire à l'effort chez la femme.

P. Dompeyre, L.Elhachem , G. Bader, G. Robain

Capacité éjaculatoirechez les sujets blessés médullaires porteurs d'une prothèse endo-urétraled'incontinentation : étude descriptive.

B. Tamarelle,K. Charvier, A. Ruffion

Quelles sont les demandespelvipérinéales des adultes vivant avec les séquelles de Spina Bifida ?

C. Brochard, B.Peyronnet, H. Menard, M. Damphousse, A. Manunta, L. Siproudhis

Education thérapeutiqueaux auto-sondages. Etude de cohorte pour évaluer le taux de succès et d'échec àl'issue de la séance initiale d'ETP et à 1 an.

T. Honore, A.Even Schneider, P. Denys

Evaluation des PratiquesProfessionnelles : surveillance de la reprise mictionnelle au décours d'unechirurgie rachidienne. Etape d'évaluation de la situation.

V. Banctel, J.Jamet, C. Vignes, J.M.Vital, E. Cugy, C. Delleci

L'IRM dans la maladie deLapeyronie : un outil paraclinique performant pour la cartographie clinique etinfra-clinique et le caractère actif des plaques.

W. Akakpo, P.Fernandez, I. Ouzaid, J. F. Hermieu, V. Ravery, V. Hupertan

Efficacité et toléranced'injections répétées d'abobotulinum toxine A 750 U pour hyperactivitédétrusorienne neurogène.

B.Peyronnet, E.Castel-Lacanal,M. Roumiguie, P. Marque, P. Rischmann, X. Gamé

17h20 REMISE DES PRIX

L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernantles données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée.

Réalisation, production : Canal U/3S

http://www.sifud-pp.org/

    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Langue :
    Français
    Conditions d'utilisation
    Droit commun de la propriété intellectuelle
    Citer cette ressource:
    Canal-U-Médecine. (2015, 18 septembre). SIFUD-PP La Baule 2015 : DEBAT 2 : Le Robot en pelvipérinéolgie ? Quel intérêt ?- Contre. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/55901. (Consultée le 18 août 2022)
    Contacter
    Documentation

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème