Conférence

Elara Bertho ( Paris 3 Sorbonne Nouvelle ) : "Fabrique d'un canon : entre archives coloniales, fait littéraire et culture populaire ( Sarraounia, Niger )

Réalisation : 13 octobre 2016 Mise en ligne : 13 octobre 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Cette conférence a été donnée dans le cadre de l'opération de recherche ELLAF "discours canoniques dans leurs modalités linguistiques" coordonnée par Sandra Bornand.

L’objectif est de décrire et analyser la fabrique d’un canon narratif, et notamment le rôle décisif qu’a joué l’écrivain Abdoulaye Mamani dans l’écriture de l’histoire de Sarraounia Mangou, au Niger. A partir de ses intertextes, de littérature écrite française, de littérature orale au Niger, nous montrerons comment son engagement politique, aux côtés du Sawaba, a façonné sa vision de l’histoire coloniale.En remontant aux archives coloniales (ANN, Niamey; ANOM, Aix-en-Provence), nous tracerons également des généalogies intertextuelles qui ont des échos explicites jusque dans les récentes bandes dessinées qui ont paru sur la colonne Voulet-Chanoine (Dabitch et Dumontheuil), et nous discuterons, enfin, du rôle de subversion du canon qu’occupe l’espace radiophonique, par l’intermédiaire de chansons en haoussa (ORTN, Niamey).Sur le site http://llacan.vjf.cnrs.fr/info_coord.php, vous trouverez toutes les informations pour vous rendre sur place.

Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Franck Guillemain (Réalisation)
Conditions d'utilisation
(c) CNRS 2016
Citer cette ressource:
CNRS – Service audiovisuel d'ARDIS (UAR2259). (2016, 13 octobre). Elara Bertho ( Paris 3 Sorbonne Nouvelle ) : "Fabrique d'un canon : entre archives coloniales, fait littéraire et culture populaire ( Sarraounia, Niger ). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/92965. (Consultée le 28 juin 2022)
Contacter

Dans la même collection