Conférence

Matisse gratte

Réalisation : 30 mai 2015 Mise en ligne : 30 mai 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Au sein des gestes composant l’attirail de peintre d’Henri Matisse, il y a – par périodes- « le désir de gratter et de bouleverser la surface du tableau » (Jack Flam). Matisse n’est ni le premier, ni le dernier à gratter ses tableaux, certes : mais quelle place théorique et historique tient ici cette pratique, dont on peut immédiatement imaginer la part compulsive ou pulsionnelle, dans son travail pictural ? Quelles tensions met-elle en jeu ? Quels dessous et quels dehors ?Plus de vingt ans après une première étude, nous proposons, aujourd’hui, de réactiver la visibilité des grattages de Matisse, à partir du plus « irritable » de ses tableaux, la Vue de Notre-Dame, Paris, quai Saint-Michel, printemps 1914, conservé au MoMA de New York.

Intervenant
Philippe Peltier


Thème
Notice
Contacter

Dans la même collection