Conférence

D'Orbigny préoccupé par l'évolution

Réalisation : 25 janvier 2018 Mise en ligne : 25 janvier 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Alcide d’Orbigny, après son voyage en Amérique, fait une contribution majeure à la stratigraphie. La lecture de son cours montre que, sans le dire, il était très attentif à la question de l’évolution. Catastrophiste, son embarras devant les renouvellements de faunes, par « créations successives », n’a rien à voir avec les créationnismes actuels. Alcide d’Orbigny a une biographie pleine d’aventures, dont un voyage en Amérique (1826-1833), au cours duquel il a déployé une activité impressionnante. Il en rapporte de riches collections. Se passionnant ensuite pour la paléontologie, il amasse une grande quantité de fossiles bien repérés dans leur contexte géologique. De 1840 à 1860 il publie la « Paléontologie française », qui est une contribution majeure à la stratigraphie. Une lecture attentive de son « Cours élémentaire de paléontologie » montre que, si il ne discute pas directement de l’évolution, il examine un à un les arguments proposés par les transformistes pour l’expliquer. Il a ainsi impressionné d’Omalius d’Halloy, auteur de cartes géologiques et transformiste déclaré. Catastrophiste, d’Orbigny est très embarrassé par le renouvellement des faunes entre les étages. S’il fait alors appel à des créations successives, on verra qu’il en cherche des explications dans la nature, attitude qui n’a rien à voir avec le créationnisme contemporain. Par Marc Godinot Paléontologue, spécialiste de primates paléogènes, directeur d’Etude à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, membre de l’UMR 7207 au Muséum national d'Histoire naturelle École des Hautes Études et Muséum national d'Histoire naturelle

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Contacter

    Sur le même thème