Documentaire
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/wg1v-ce90
Citer cette ressource :
MNHN. (2015, 16 octobre). La mise en collection des papillons. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/wg1v-ce90. (Consultée le 23 mai 2024)

La mise en collection des papillons

Réalisation : 16 octobre 2015 - Mise en ligne : 16 novembre 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Jérôme Barbut, chercheur au Muséum national d'Histoire naturelle, explique comment se fait la mise en collection des papillons collectés lors des expéditions.

 

Thème
Documentation

« Une fois que les spécimens sont retournés au laboratoire d’entomologie, ils sont déjà conditionnés à sec. Alors, moi je les conditionne à sec : ils sont déjà séchés. D’autres personnes préfèrent utiliser le congélateur, donc ça veut dire qu’ils essaient de les conserver humides le maximum de temps. Mais bon, sur des missions longues et humides, c’est quand même dangereux pour le matériel, donc moi je préfère les conserver à sec.

Les premières techniques pour travailler sur le matériel et préparer la mise en collection, c’est de ramollir le spécimen. Donc, bon, c’est pas très difficile : on met la petite pochette en papier cristal, avec le spécimen dedans, dans une source humide - sur des sable humide ou sur du sopalin humide. Une fois que le papillon est suffisamment ramolli, entre 12 et 20 heures, on l’étale. Le principe est simple : c’est deux planches avec une rainure au milieu et on essaie de placer les ailes sur un format standardisé qui est utilisé dans l’entomologie.

Et après, il y a bien sûr tout le système d’étiquetage pour pas perdre l’information : le code de la pochette qu’on a mis sur place. Là on retranscrit vraiment les localités, les GPS, l’altitude… Le plus d’informations possible… L’identification… Afin que ces informations soient appliquées sous le spécimen avant d’être mis en collection et avant de travailler vraiment sur l’identification plus précise de certains spécimens non identifiés. »

Sur le même thème