Documentaire
Chapitres
Notice
Langues :
Manjaque, manjak, Créoles et pidgins
Crédits
Maria Teixeira (Intervention)
Conditions d'utilisation
2004 Maria Teixeira, Laboratoire DYRE université Blaise Pascal/CNRS, SMM CNRS-MNHN
DOI : 10.60527/ygw1-8c51
Citer cette ressource :
Maria Teixeira. SMM. (2001, 12 mai). Rituel funéraire, Bukul, Guinée-Bissau : préparation d’une nouvelle tombe. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/ygw1-8c51. (Consultée le 14 juillet 2024)

Rituel funéraire, Bukul, Guinée-Bissau : préparation d’une nouvelle tombe

Réalisation : 12 mai 2001 - Mise en ligne : 20 septembre 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Une personne âgée est morte à Canchungo. La famille se rend dans l’autel gardien du cimetière afin de procéder à la divination qui révèlera si  la défunte a le droit d’être ensevelie ou non dans une nouvelle tombe spécialement creusée pour elle . La divination par le coq révèle que oui. ensuite le prêtre du cimetière et les membres de la famille se rendent sur le lieu où sera creusée la nouvelle tombe. Là une stercomancie par un bouc (divination par la production d’excrément) indiquera le lieu exact où sera creusée la tombe. Le lieu où urinera l’animal sera celui où la tombe sera située. Après que l’animal ait uriné, il est égorgé. Ensuite durant trois jours les fossoyeurs creuseront la tombe.

http://mariateixeira.hautetfort.com/

Intervention

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème