Conférence

L'héritage de l'Espagne des trois cultures : musulmans, juifs et chrétiens. 1. Présentation / Isabelle Touton

Réalisation : 8 avril 2010 Mise en ligne : 8 avril 2010
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

L'héritage de l'Espagne des trois cultures : musulmans, juifs et chrétiens. 1. Présentation / Isabelle Touton. Rencontre-débat organisées par l'Université Toulouse II-Le Mirail, l'Institut Cervantes de Toulouse, en partenariat avec les Presses Universitaires du Mirail et le Centre d'Initiatives artistiques du Mirail (CIAM). Toulouse : Institut Cervantès, 8 avril 2010. Cette journée fête le 25 ème anniversaire de la revue Horizons maghrébins, Le droit à la mémoire avec la sortie de son numéro 61 consacré à cette Espagne des trois cultures. Parallèlement, la bibliothèque universitaire du Mirail présentait une exposition intitulée "L'héritage de l'Espagne des trois cultures, un regard contemporain sur un temps passé" rassemblant des œuvres de l'artiste Cyril Torres créées spécialement pour l'occasion.* Illustration du générique : peinture-collage de Cyril Torres.

Isabelle Touton présente la rencontre : Juan Goytisolo évoque la question de « l’occidentalité nuancée de l’Espagne », Bartolomé Bennassar explore « l’islam occidental » en se référant à des textes espagnols, quant à Eva Touboul Tardieu elle traite de « l’Espagne et les sépharades, une relation basée sur des mythes ».

Texte de présentation du n°61 de la revue Horizon maghrébins
Les sept siècles de présence musulmane en Espagne, de 711 à 1492, ont profondément marqué la réalité historique et culturelle de la Péninsule ibérique en rendant possible l'émergence d'une civilisation, celle d'al-Andalus – terme utilisé par les auteurs arabes du Moyen Âge pour désigner l'Espagne musulmane. Les grandes réalisations architecturales, comme la mosquée de Cordoue et l'Alhambra de Grenade, mais aussi l'art mudéjar et, dans le domaine intellectuel, la pensée d'Averroès et celle de Maïmonide, constituent des oeuvres essentielles de l'héritage d'al-Andalus. La Reconquête chrétienne, culminant avec la prise de Grenade par les Rois catholiques en 1492, ouvrit une période sombre placée sous le signe de l'unification politico-religieuse qui tendit à faire disparaître les témoignages et les apports de cet héritage et à soumettre, par la violence et la conversion forcée, les communautés (celle des juifs convertis et des morisques) parties intégrante de ce que l'on appelle depuis le milieu du XXème siècle l'Espagne des « trois cultures ».
À la coexistence limitée entre maures, juifs et chrétiens, durant la période médiévale, marquée par des collaborations fécondes et des influences réciproques, succéda alors, dès la fin du XIVème siècle, une longue phase de persécution des minorités (expulsion des juifs dès 1492 et des morisques en 1609) et de mise à l'écart délibérée du legs culturel et identitaire de l'Espagne des trois religions. Depuis la redécouverte par les romantiques, au XIXème siècle, des vestiges et des symboles de cette Espagne médiévale souvent idéalisée, et les vifs débats historiographiques, dès le milieu de ce même siècle, chez les arabisants et les médiévistes qui mettront plus tard en avant l'«orientalisation» ou, selon leurs positions, l'«occidentalité» d'al-Andalus, la question de l'héritage des « trois cultures » en Espagne n'a cessé, à des degrés divers, d'être inscrite au sein de stratégies et d'enjeux idéologiques et politiques. Ces derniers sont présents dans les discussions suscitées par l'entreprise de restauration de l'architecture de cette époque, mais également dans les différentes utilisations des recherches archéologiques qui permettent parfois d'appuyer le travail des historiens pour établir certains faits en s'opposant à l'effacement de ce passé.
La question des « trois cultures » en Espagne a ainsi occupé, ces trente dernières années, une place décisive dans les confrontations entre historiens spécialistes de ce champ d'études, mais aussi dans les pratiques culturelles liées à la commémoration de cet héritage parfois valorisé par certaines communautés autonomes (en Andalousie notamment) et, enfin, dans le domaine de la création artistique par son retour à la diversité d'une tradition culturelle dont la « modernité » est continuellement explorée. Sur ce plan artistique, les phénomènes de métissage montrent la vitalité de cet héritage sur les deux rives de la méditerranée comme en témoignent, par exemple, les formes de renouvellement de la musique arabo-andalouse. Héritage contrasté, occulté, redécouvert et réapproprié, l'Espagne des « trois cultures » est indissociable d'une histoire conflictuelle dont la meilleure compréhension peut néanmoins redéfinir les lignes de clivage pour mettre en lumière le rôle et l'influence de cet héritage pluriel, comme lieu de dialogue et d'échange socioculturel, dans l'espace euro-méditerranéen.

Mots clés : Al-Andalus ; Christianisme et civilisation (Espagne), Culture arabo-andalouse (Espagne) ; Islam et civilisation (Espagne), Judaïsme et civilisation (Espagne) ; Littérature espagnole (14e-15e siècle) ; Littérature espagnole -- influence arabe ; Littérature espagnole -- influence juive ; Littérature judéo-espagnole ; Multiculturalisme (Espagne, 9e-16e siècles) ; Séfarades (Espagne) ; Arts mudejars

Intervenants
Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Toulouse, Institut Cervantes
Langue :
Français
Crédits
Jean JIMENEZ (Réalisation), Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production)
Détenteur des droits
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
UT2J. (2010, 8 avril). L'héritage de l'Espagne des trois cultures : musulmans, juifs et chrétiens. 1. Présentation / Isabelle Touton. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/53487. (Consultée le 27 juin 2022)
Contacter
Documentation

- Les Mozarabes. Christianisme, islamisation et arabisation en péninsule ibérique (IXe - XIIe siècle). Cyrille Aillet. Madrid : Casa de Velázquez, 2010, 439 p. [Thèse de doctorat soutenue à l’université de Paris I-Sorbonne en 2005].

- L'Espagne des trois cultures : judaïsme, christianisme, islam. Toulouse : Presses universitaires du Mirail, Horizons maghrébins, le droit à la mémoire n° 61, 2009.

- La difficile convivance. Bernard Vincent. In Maria Ghazali (dir.), Les Morisques. D'un bord à l'autre de la Méditerranée, Cahiers de la Méditerranée n°79, 2009, [En ligne sur le site de la revue, sur revue.org.]

- L'historiographie du moyen âge espagnol : de l’histoire de la différence à l’histoire des différences. Étude et bibliographie. Denis Menjot. In Georges Martin, Françoise Lainé (dirs.), "Itinérance des cours", Paris IV-Sorbonne, CLEA, e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes n°8, décembre 2009. [En ligne sur le site de la revue e-Spania].

- Séphardisme et hispanité : l'Espagne à la recherche de son passé (1920-1936). Eva Touboul Tardieu. Paris : Presses Universitaires de Paris Sorbonne, 2009, 416 p. Coll. Cahiers Alberto Benveniste.

- L’Espagne des trois religions : Grandeur et décadence de la convivencia. David Bensoussan. Paris : Éditions L’Harmattan, 2007, 212 p.

- Regards sur Al-Andalus (VIIIe-XVe siècle). François Géal (dir). Paris-Madrid :Éditions École normale supérieure rue d’Ulm-Casa de Velasquez, 2006, 179 p. Coll. de la Casa de Velazquez.

- L'Espagne contemporaine et la question juive : les fils renoués de la mémoire et de l'histoire, Danielle Rozenberg. Toulouse : Presse universitaire du Mirail, 2006, 298 p. Coll. Tempus.

- Minorías árabes, cristianos, permanencia y convivencia de las minorías cristianas en los países islámicos árabes. Pilar González Casado. In Fernando Amerigo Cuervo-Arango (ed), Religión, religiones, identidad, identidades, minorías, Actas del Ve Simposio de la Sociedad española de Ciencias de las religiones, Valencia, 1-3 de febrero de 2002. Madrid : Universidad Complutense, Facultad de Derecho, 2003, pp. 201-222.

- Al-Andalus et le rayonnement des Sépharades. Nicole Abravanel. In Paul Balta, Catherine Dana, Régine Dhoquois-Cohen (dirs), La Méditerranée des Juifs : exodes et enracinements, Paris : Éditions L’Harmattan, 2003, pp. 97-114. Coll. Les Cahiers de Confluences.

- Le métissage culturel en Espagne, Jean-René Aymes et S. Salaün (dirs.), Paris, Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 2001.

- L’historiographie des minorités (Morisques, Mudéjars, Mozarabes) dans l’Espagne du milieu du XIXe siècle. Gabriel Martinez-Gros, Ibérica 2000, pp. 55-71.

- La vida cotidiana entre cristianos viejos y moriscos en Valencia. Eugenio Ciscar Pallarés, In Ernesto Belenguer Cebriá (coord), Felipe II y el Mediterráneo, volume II, Los grupos sociales, Madrid : Sociedad Estatal para la Conmemoración de los Centenarios de Felipe II y Carlos V, 1999, pp. 559-591.

- Chrétiens et Musulmans à la Renaissance. Bartolomé Bennassar, Robert Sauzet (dirs). Actes du 37e colloque international du CESR de Tours (1994). Paris : Éditions Honoré Champion, 1998, 546 p.

- "Convivance" à Grenade. Bernard Vincent. Confluences Méditerranée n°10, printemps 1994. [En ligne sur le site de la revue].

- L'Héritage andalou. Thierry Fabre (dir.). La Tour d’Aigues (France) : Éditions de l'Aube, 1994. Rééd. sous le titre Autour d'Averroès, l'héritage andalou, Marseille : Éditions Parenthèses, novembre 2003, 136 p. Coll. Rencontres d'Averroès n°1.

- Le retour à Sefarad. Légendes et réalité du judaïsme espagnol. Danielle Rozenberg. Paris; Éditions Gallimard, Les Temps Modernes n° 557, décembre 1992, pp. 91-112.

- "L'Espagne des trois religions" : du mythe aux réalités. Introduction. Manuela Marin, Joseph Pérez. In "Minorités religieuses dans l'Espagne médiévale", Revue du monde musulman et de la Méditerranée n°63-64, 1992, pp. 23-27. [En ligne sur Persée].

- Les Juifs Sépharades. Victor Malka. Paris : Presses Universitaires de France, 1986, 125 p. Coll. Que sais-je ? [réed. en 2001].

- L'Espagne et l'héritage judéo-arabe. Cinq siècles après l'Espagne paie encore pour avoir renié son héritage arabe et juif. Juan Goytisolo. Le Temps stratégique, n°17, (s.d.) Une première version de cet article avait paru dans Revue d'étude palestiniennes (Washington), automne 1985. [En ligne sur Archipress].

- Structures sociales « orientales » et « occidentales » dans l'Espagne musulmane. Pierre Guichard. Paris - La Haye : Éditions Mouton - EHESS, 1977, 427 p. Coll. Civilisations et sociétés [réed.fac-simil, 1996].

- La Réalité historique de l'Espagne. Americo Castro. Paris : Klincksieck, 1963.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème