Conférence

L'écriture de la première croisade : la fin de Renaut Porcet dans les récits des XIIe-XIIIe s.

Réalisation : 22 novembre 2013 Mise en ligne : 22 novembre 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Interventionpar : Magali JANET ,(Université de Paris Est – Marne-la-Vallée)

Les oeuvres dela première croisade présentent la particularité de relaterl'histoire de la communauté franque en Terre sainte peu de tempsaprès la conquête effective de Jérusalem. Or, ces premièresrelations latines puis françaises se développent du XIeau XIIIe siècle alors même quele genre historiographiquese construit en se tournant vers l'épopée et l'hagiographie.L'écriture de cette histoire récente est, de surcroît,contemporaine de nouvelles entreprises militaires pour consoliderles états francs de Terre sainte (deuxième et troisièmecroisade notamment). Partant, l'historiographie se manifeste commeun processus dans lequel les facteurs linguistiques,les emprunts génériques et l'influence de l'idéologie dela croisade sont déterminants. Confronter les différentsrécits d'un même épisode – l'ultime combat de Renaud Porcetlors de la prise d'Antioche – dans plusieurs oeuvres des XIIeet XIIIe siècles, permet desaisir comment se façonnel'Histoire de la première croisade. Les faits d'armes du chevalier etsa mort cruelle connaissent une amplification narrativecontinue à partir d'une allusion originelle, en latin, dans lachronique occidentale primaire composée par Tudebode. Reprisen langue romane, l'épisode subit une mise en scène : lesdiscours rapportés de Renaud Porcet donnent corps aupersonnage, les exploits guerriers du croisé sont célébrés et samort en martyr magnifiée. La Chanson d'Antioches'appuie sur des modèles narratifs éprouvés, l'épopée etl'hagiographie, afin de susciter un combattantmartyr, c'est-à-dire unprotagoniste en adéquation avec l'idéologie dela croisade. Des oeuvres aussi diverses que l'Estoirede Jérusalem et d'Antioche, que le poème imité de Baudri deBourgueil et la Gran Conquista de Ultramar ajoutent une finmiraculeuse à l'épisode. Un rire joyeux ou une colombe s'échappe de latête tranchée de Renaud Porcet. Les oeuvres se livrentainsi à une fictionnalisation de l'histoire en sanctifiant lechevalier franc. Par conséquent, au fil des oeuvres, lapremière donnée historique est travaillée par une pensée chrétienne, enrichieet revisitée, elle s'étoffe selon des modèles épiqueset hagiographiques dans l'optique de fonder une « légende »de la première croisade. Cette écriture de l'Histoire sepropose de créer une figure héroïque inouïe afin d'exalter unnouvel idéal de vie et d'inciter les Occidentaux à se croiser.

Thèmes
Notice
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème