Documentaire

Un samedi de Ramadan à la Mosquée noire de Sao Paulo (Brésil)

Réalisation : 1 juin 2019 Mise en ligne : 1 juin 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
    Descriptif

    Fondée en 1974 par un groupe de jeunes afro-brésiliens inspirés des Black Muslims, la Mosquée noire de São Paulo abrite la plus grande communauté de Musulmans africains de la Grande São Paulo - originaires, au moment du tournage, de Tanzanie, Somalie, Erythrée, Sierra Leone, Guinée, Guinée Bissau, Sénégal, Nigeria, Afrique du Sud -, auxquels se mêlent quelques Marocains, Algériens, Syriens, Palestiniens, Haïtiens et Brésiliens. Ici la religion fait office de socle commun et la mosquée est tout autant un espace de culte qu’un espace migratoire, un lieu de sociabilité qu’un lieu de solidarité.C’est ce que montre ce film qui décrit la variété des activités qui se déroulent à la mosquée un samedi de ramadan : aussi bien celles liées à la religion, qui scandent la journée (prières, profession de foi, repas de rupture du jeûne), que celles tournées vers l’aide et la protection (cours de secourisme, cours de prévention incendie, vaccinations contre la rougeole, tests de glycémie…).Image, son et réalisation : Armelle JacquemotMontage et sous-titrage : Armellle Jacquemot et Emma Zanotti

    Remerciements  :- Masjid Al Munawar, ses fréquentateurs et fréquentatrices- Ali Mansur, Chris Juma, Fabrício Mendes, Hamisi Ally Suleiman, Herry Juma, Marcelo Schellini, Regina Coria, B. El Hadj Amor- le laboratoire Migrinter de l’Université de Poitiers (UMR 7301)

    Chapitrage  :00:00:00   Arrivée à la mosquée, le samedi matin. Début de la journée et première prière. 00:01:02  Ali, psychologue et officier de réserve des forces spéciales, dispense un cours de secourisme. Il explique ses objectifs, souligne son importance pour les fréquentateurs de la mosquée comme pour « le musulman » qui, ainsi formé, peut mettre en pratique, dans la rue, l’aide à « ceux qui souffrent ».00:15:41   Fabrício, pompier, réalise des tests de glycémie. 00:17:27  Deuxième Prière. 00:17:52  Fabrício fait son cours de prévention incendie axé sur l’utilisation des extincteurs.   00:21:09   Le repas de rupture de jeûne se prépare. Discussions et installation des nappes au sol avec les assiettes d’entrée de bananes et de dattes et les verres d’eau. 00:22:30  Ali prépare ses vaccins contre la rougeole et propose un travail « pour aider des réfugiés palestiniens » à l’un des fréquentateurs. Les participants au cours de Fabricio continuent d’échanger à propos des extincteurs.00:23:38   Les préparatifs du repas de de rupture de jeûne se poursuivent. Morceaux de pastèque ajoutés aux assiettes d’entrée.00:24:19   Dans la cuisine de la mosquée, deux hommes s’occupent de la préparation de la nourriture qui sera servie dans un second temps.00:24:57   Coucher du soleil. Le repas de rupture de jeûne commence avec la consommation de l’entrée sucrée. 00:25:25  Prière. 00:26:26  A la fin de la prière, Chris incite les fréquentateurs à se faire vacciner par Ali. 00:26:46  Profession de foi (chahada) de Fabrício qui devient musulman. 00:28:54  Tout le monde s’assied de nouveau. Le repas reprend et se poursuit avec le plat chaud. 00:29:36  Le repas se termine et le nettoyage commence.  00:30:07  Il fait nuit. Dehors, dans un bar proche, un groupe fait entendre une musique de rock et des personnes dansent. La rue, piétonne, est encore animée.00:26:46 Dans la mosquée, le ménage se poursuit. Discussion par petits groupes, les garçons s’amusent, des hommes balaient.00:31:01  Ali vaccine contre la rougeole.  00:31:12 Pendant ce temps, discussions et ménage se poursuivent. Un couple enroule et range la nappe qui a servi aux femmes. Les gens s’en vont.00:32:40 Chris passe l’aspirateur. Ceux et celles qui sont restés discutent, se reposent, sourient, regardent leur téléphone portable. Une femme, arrivée en retard, prie.  00:33:31  La fête dans le bar au dehors bat son plein. Référence papier Armelle Jacquemot, « « Dieu n’abandonne personne ».  Les ressources religieuses en migration : une approche ethnographique (São Paulo, Brésil)», Parcours anthropologiques, 16 | 2021, 86-116.

    Date de réalisation
    Lieu de réalisation
    Mosquée noire de Sao Paulo (Brésil)
    Langue :
    Arabe
    Crédits
    Armelle Jacquemot (Réalisation)
    Conditions d'utilisation
    © Armelle Jacquemot
    Citer cette ressource:
    Vidéothèque SMM. (2019, 1 juin). Un samedi de Ramadan à la Mosquée noire de Sao Paulo (Brésil). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/105031. (Consultée le 22 janvier 2022)
    Contacter

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème