Canal-U

Mon compte
Campus Condorcet – Paris-Aubervilliers

Abondance, bombance et combat chez Rabelais


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/campus_condorcet_paris_aubervilliers/embed.1/abondance_bombance_et_combat_chez_rabelais.17408?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
MILLON Louise

Producteur Canal-U :
Campus Condorcet – Paris-Aubervilliers
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Abondance, bombance et combat chez Rabelais

« Festins pantagruéliques », « banquets gargantuesques » : les géants de Rabelais ont prêté leur nom à la langue française pour qualifier des repas de très bonne chère. Chacun a en tête les célèbres illustrations de Gustave Doré qui montrent des héros démesurés, gonflés de viandes, au visage lippu, et à la bouche dégoulinant de jus. La conférence propose de revenir sur ce mythe en montrant dans quel cadre historique, anthropologique et imaginaire s’inscrivent ces agapes. L’appétit rabelaisien comme métaphore de la curiosité humaniste sera notamment remis en question. L’alimentation s’associe à maints champs culturels. La conférence montrera l’apogée de cet entrelacs dans l’usage que Rabelais fait du symposium, genre antique qui lie en son essence les mets et les mots. Les enjeux religieux de l’alimentation sont aussi développés dans l’œuvre de Rabelais. Dans le Quart livre, l’auteur satirique invente une série d’allégories alimentaires brocardant les tenants du catholicisme romain et les partisans de la Réforme la plus stricte. Il propose en sous-main une voie médiane, la voie évangélique. Les compagnons de Pantagruel se retrouvent ainsi pris en étau entre le monstrueux Quaresmeprenant et les farouches Andouilles. Enfin la conférence montrera le fonctionnement de ces images qui animent le champ alimentaire et substituent au mort le vivant, à l’inerte l’offensif, au mangeable le délétère.

Toutes les Conférences Campus Condorcet



 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte