Canal-U

Mon compte
La forge numérique

Cliniques juridiques, enseignement du droit et accès à la justice


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/la_forge_numerique/embed.1/cliniques_juridiques_enseignement_du_droit_et_acces_a_la_justice.16446?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
La forge numérique
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Cliniques juridiques, enseignement du droit et accès à la justice

Sandra Babcock est professeure auprès de la clinique de droit international des droits de l’homme à la Faculté de droit de l’Université Cornell à Itahca, Etats-Unis. Elle a consacré sa carrière à la promotion des droits de l’homme aux Etats-Unis et à travers le monde. De 2006 à 2011, le Professeur Babcock a dirigé la Human Rights Advocacy Clinic de l’Université Northwestern de Chicago. Durant ces années, elle a supervisé des étudiants sur une grande variété de projets en rapport avec les droits de l’homme. Au nombre de ces projets figurent la représentation d’un prisonnier Saoudien détenu à Guantánamo, une enquête factuelle pour la Commission Vérité et Réconciliation du Libéria, un plaidoyer au nom de prisonniers à qui on a refusé l’accès à la justice au Malawi et la présentation de rapports alternatifs devant la Comité des droits de l’homme, le Conseil des droits de l’homme et le Comité contre la torture. Depuis 1991, le Professeur Babcock a représenté des dizaines de prisonniers condamnés à mort aux Etats-Unis. Elle est reconnue comme une autorité de premier plan sur l’intersection du droit international et de la peine de mort.

En novembre 2014, Sandra Babcock séjourne à l'Université de Caen au titre de la prestigieuse Chaire Fulbright-Tocqueville pour y enseigner les droits des femmes et apporter son expertise à la Clinique juridique des droits fondamentaux sur l'enseignement clinique. C'est dans ce cadre qu'elle a donné une leçon inaugurale ce jour, en présence de Madame la Consule des États-Unis d'Amérique en France.

Résumé de la conférence

Au cours du temps, le mouvement pour l’éducation clinique juridique est devenu bien enraciné aux États-Unis. Les cliniques juridiques promeuvent un modèle d’enseignement du droit qui permet aux étudiants de développer des compétences pratiques nécessaires au métier d’avocat. En même temps, elles cherchent à sensibiliser les étudiants aux défauts du système de justice auquel ils participent en fournissant de l’aide juridique aux communautés défavorisées. Actuellement, le mouvement pour l’éducation clinique juridique s'est étendu dans le monde entier. Mais en France, il n’y a qu’une poignée de cliniques juridiques, et elles sont loin d’être acceptées par la majorité des universitaires et des barreaux. Pourquoi les facultés de droit en France devraient-elles considérer l’intégration des cliniques juridiques dans le cursus universitaire ? Quelles sont les avantages de la méthodologie de l’enseignement clinique ? Et quelle importance les facultés de droit devraient-elles accorder au concept de « justice sociale » dans le développement des cliniques juridiques ?

  •  
  •  
    Date de réalisation : 19 Novembre 2014
    Durée du programme : 59 min
    Classification Dewey : Droit
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Les études juridiques
    Collections : Rencontres, conférences
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : FRA
    Mots-clés : transmission, justice, formation
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 La guitare brésilienne dans l'industrie culturelle
 Le monde en mouvement
 Vers un un statut juridique pour les déplacés environnementaux ?
 Pauvreté, précarités : l'enfant dans sa famille
 L'enfant, entre précarité sociale et précarité scolaire
 Moving memory: How movement can facilitate and release memory
 Le labyrinthe et le kaléidoscope
 Appropriation mémorielle et processus de patrimonialisation des vestiges de la Seconde Guerre mondiale en Normandie
 Appréhender les mécanismes psychiques de la mémoire traumatique, un autre rapport à soi
 Mémoire et traces de la mort routière
 1945-1949 : Premières rivalités mémorielles de la Seconde Guerre mondiale
 Inde - Pakistan : construire la mémoire des lieux, de la Partition et de la frontière
 Aux grands hommes du football, la ville reconnaissante
 Des odeurs à la mémoire : Ah..., je ne trouve pas le mot
 Mémoire et histoire des léopards normands
 Face au mythe des digital natives : déconstruire, documenter, dépasser
 Les usages du numérique des adolescents : pertinence de l'approche géographique
 Ma traversée de Tchernobyl
 Colloque de Caen 66 : émergence d'une nouvelle discipline
 La coordination des acteurs dans la résolution de problèmes complexes. Un exemple au Québec : services pour les personnes âgées en perte d’autonomie fonctionnelle
 L'écrivain et le pouvoir : de l'ignorance à l'ingérance
 Le faible rôle de l’État dans l’évolution de la langue française
 On the Contrary: Some thoughts on reasoning and language
 A conversation with A. S. Byatt
 I take good things from wherever I can find them... Abundantly and shamelessly.
 Poésie sud-africaine
 Crossings with Caryl Phillips
 Une conversation avec Joseph Boyden
 Joseph Boyden, voix amérindienne
 La construction des SHS : perspective historique
 Mary MORRISSY, romancière et nouvelliste irlandaise
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte