Canal-U

Mon compte
Maison européenne des sciences de l'homme et de la société

Décision politique, décision stratégique


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/meshs/embed.1/decision_politique_decision_strategique.13150?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Décision politique, décision stratégique

Jean-François Chanet — Guerre et décision politique à l’âge des armées nationales

 

Chacun connaît la formule de Clausewitz selon laquelle la guerre est « la continuation de la politique par d’autres moyens ». En partant du regain d’intérêt pour la pensée de Clausewitz qui se manifeste dans plusieurs domaines des sciences sociales, la conférence proposera de confronter la célèbre formule, née dans le contexte des guerres de la Révolution et de l’Empire, à des travaux récents d’historiens désignant cette période comme celle de «l’invention de la guerre totale» qui a atteint ses formes paroxystiques au XXe siècle.

Jean-François Chanet, professeur d’histoire du XIXe siècle à Sciences Po Paris, est membre associé de l’Institut de recherches historiques du Septentrion (IRHiS, UMR 8529 ; CNRS - Lille 3). Il coordonne le programme de recherche « Les occupations militaires en Europe — de l’affirmation des États modernes à la fin des empires (fin du Moyen Âge – fin du XXe siècle) », financé par l’Agence nationale de la recherche et soutenu par la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société.

 

Pierre Mathiot — Les Fondements de la décision politique

La décision politique est volontiers présentée, par les décideurs eux-mêmes, comme parée de toutes les vertus de la rationalité. Le décideur agirait partout et toujours en connaissance de cause, saurait identifier parfaitement les problèmes posés et produire les solutions idoines. Ce modèle du décideur thaumaturge procède davantage de la mythologie que de l'observation raisonnée des pratiques et des faits. Non pas que le décideur, pour autant que l'on sache de qui l'on parle, ne sache pas décider ou décide "mal". Il est très simplement pris au piège d'un nombre tellement important de variables et de contraintes (agenda saturé, information incomplète, pression médiatique, perspectives électorales...) qu'il ne peut le plus souvent faire autrement que prendre la moins mauvaise décision possible. Cette perspective est sans doute désenchantée mais point cynique. Elle cherche aussi, au-delà de la réflexion de l'universitaire, à restaurer une vision réaliste et possibiliste de l'action publique.

Pierre Mathiot est directeur de l’Institut d'études politiques de Lille depuis janvier 2007. Il est professeur de science politique à l’université Lille 2 (Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales) depuis septembre 1999 ; il dirige aussi le Master Science politique-action publique de Lille 2 depuis 2003. Il participe également au programme de recherche du CERAPS (UMR 8026, CNRS - Lille 2).

 

Séance introduite par Gabriel Galvez-Behar, maître de conférences en histoire à l’université Lille 3 (IRHiS, UMR 8529 ; CNRS - Lille 3), membre de l’équipe de direction de la MESHS.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 7 Avril 2011
    Durée du programme : 121 min
    Classification Dewey : Science politique
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sciences politiques
    Collections : Printemps des sciences humaines et sociales, édition 2011: (se) décider ?
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : GALVEZ-BEHAR Gabriel, MATHIOT Pierre, CHANET Jean-François
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : guerre, action publique, stratégie
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 La richesse et les entreprises
 Globalisation et montée des inégalités de revenus et de richesse
 La richesse en art et les collections. table ronde avec Alain Fleischer, Nathalie Guiot et Sophie Lévy
 L’accumulation de richesses: admiration, envie et réprobation
 Le sport, pour une richesse responsable ?
 La violence des riches
 Argent et littérature : quelques réflexions sur le XIXe siècle
 Une philosophie de la consommation (richesse et sujet moral)
 Peut-on parler de richesse naturelle ?
 Statistiques, société et décision
 Les jeux de la décision (économie et risques)
 Ressorts psycho-sociaux et neurologiques de la décision
 La décision à l’œuvre
 La décision médicale, entre méthode et dilemmes
 De la décision en politique
 Rationalité et irrationalité de la décision
 Vrai boulot / bon boulot / sale boulot
 Les frontières du travail
 Ce que disent les archives des mutations du travail dans le nord
 La souffrance au travail
 Le rire des religions
 Rire, humour et littérature
 Rire et totalitarismes
 Le rire soigne-t-il ? Une réflexion sur le rire à l'hôpital
 Le rire politique et l'espace public
 Théâtres du rire : Antiquité et modernité. Autour d'Aristophane.
 Pourquoi rit-on ? (Si l'on rit)
 Éclats de rire, Olivier Mongin
 Le propre de l'homme ? Il y a de quoi rire !
 Un droit au travail ? Les promesses d'une utopie.
 Qu'est-ce que le travail ?
 Un ouvrier à la chaîne, dialogue avec un sociologue, Christian Corouge et Michel Pialoux
 Où en est la valeur-travail ? par Dominique Méda
 Le travail et sa représentation. Lectures et table ronde.
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte