Documentaire
Notice
Langue :
Français
Crédits
Service du Film de Recherche Scientifique (Production), Luc BONGRAND (Réalisation), Luc Bongrand (Intervention), Victor Randrianary (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/5m7g-e381
Citer cette ressource :
Luc Bongrand, Victor Randrianary. CERIMES. (2000, 1 janvier). Betsiléo - Polyphonies paysannes , in Ethnologie - Civilisations. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/5m7g-e381. (Consultée le 22 mai 2024)

Betsiléo - Polyphonies paysannes

Réalisation : 1 janvier 2000 - Mise en ligne : 1 janvier 2000
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les Betsileo littéralement : les nombreux invincibles vivent dans le sud des hauts plateaux de Madagascar. C'est un pays de vignes et de rizières en étage héritées de l'Asie où alternent de hautes collines baignant dans les brumes et des plaines plates. Les paysans Betsileo vivent en villages communautaires et sont très soudés entre eux. Le concept de fihavanana, d' harmonie sociale est central à leur culture. Cette harmonie s'exprime dans la pratique du Zafindraony et du Rija, deux genres de chants polyphoniques typiques de l'art vocal Betsileo. Le Rija sorte de chronique populaire, traduit la joie, et peut aller jusqu'au déchaînement populaire. Les thèmes païens y sont abordés et certains missionnaires en avaient un temps interdit la pratique. Le zafindraony, plus récent, est né au XIXème siècle avec l'installation des églises et des écoles chrétiennes. Ses textes évoquent les valeurs chrétiennes qui paraissent à l'unisson avec le fihavanana, la morale traditionnelle qui habite l'âme betsileo. Le paysage sonore de ces étonnants villages rouges perchés sur des pitons rocheux dont les maisons semblent chuchoter entre elles, regorge de richesses. Ce film nous les fait découvrir.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème