Conférence
Chapitres
Notice
Lieu de réalisation
Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 190 avenue de France, 75013 Paris, France
Langue :
Français
Crédits
Elisabeth de PABLO (Réalisation), Dimitri GALITZINE (Réalisation), Réseau ASIE (Réalisation), FMSH-ESCoM (Production), Alexandra Loumpet-Galitzine (Intervention), Rengina-Eleni Mantanika (Intervention), Anna-Luise Milne (Intervention), Sylvain George (Intervention), Alexis Nouss (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés.
DOI : 10.60527/vtvq-g838
Citer cette ressource :
Alexandra Loumpet-Galitzine, Rengina-Eleni Mantanika, Anna-Luise Milne, Sylvain George, Alexis Nouss. FMSH. (2014, 20 novembre). "Noirs éclats / Or cruel", autour de l'œuvre de Sylvain George , in Initiative Non-lieux de l'exil. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/vtvq-g838. (Consultée le 17 juin 2024)

"Noirs éclats / Or cruel", autour de l'œuvre de Sylvain George

Réalisation : 20 novembre 2014 - Mise en ligne : 9 février 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

NOIRS ECLATS   /  OR CRUEL : la rencontre de l'initiative "Non-lieux de l'exil" (Collège d'études mondiales, FMSH) du 20 novembre (16h-19h)  consacrée à l'oeuvre du réalisateur Sylvain George, en sa présence a eu lieu exceptionnellement à la Fondation Calouste Gulbenkian.

Le réalisateur a présenté les extraits des films suivants :

  • "Ils nous tueront tous" (2009)
  • "Les Eclats (ma gueule, ma révolte, mon nom)" (2011)
  • "Les nuées (My mama's face)" (2012)

Cinéaste et écrivain, formé en philosophie, droit et sciences politiques, Sylvain George réalise depuis 2006 des films radicaux, poétiques, politiques et expérimentaux, sur la thématique de l’immigration et des mouvements sociaux et collabore avec de nombreux artistes. Ses films ont été plusieurs fois primés dans des festivals internationaux.

Singulier par sa manière d'appréhender le réel des migrants, le dérangement de la normalité sédentaire, le quotidien clandestin et  "la souveraineté de certains gestes", le travail de Sylvain George l'est aussi par ses interrogations sur la place de la caméra, ses temporalités et intimités particulières, le rapport entre politique et cinéma, l'esthétisation de la souffrance. Lui-même se tient sur le bord, tout près, envoûté par la torsion et l’ambiguïté du monde.

En savoir plus sur les travaux de  :

  •  Sylvain George  sur le site de  Noir Production
  • Anna-Louise Milne  sur le site de l'ULIP
  • Alexandra Galitzine-Loumpet & Alexis Nuselovici (Nouss) ici 
Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème