Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Mrsh-Caen
Crédits
Philippe Ortoli (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/ca1e-8x25
Citer cette ressource :
Philippe Ortoli. La forge numérique. (2024, 4 avril). Penser les ruines : quels mondes d’après dans les séries télévisées contemporaines ?. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/ca1e-8x25. (Consultée le 18 juin 2024)

Penser les ruines : quels mondes d’après dans les séries télévisées contemporaines ?

Réalisation : 4 avril 2024 - Mise en ligne : 10 avril 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Résumé de la communication : Penser le désastre pour mieux prévenir l’éventualité de son émergence : s’il s’agit bien d’une des directions possibles empruntées par l’Anticipation au sens large, on pourrait penser que l’inflation des séries télévisées prenant comme objet l’après-apocalypse (ou ce qui y ressemble, c’est-à-dire la destruction avérée du monde tel que nous le connaissons) chercherait d’une certaine manière à corriger ce que remarque Andrea Grunther, à savoir que «  La question cruciale du dérèglement climatique n’a pas réussi à s’incarner dans une iconographie mobilisatrice ou convaincante. ». Si les ouvrages de Chelebourg ou d’Andrevon, entre autres, tendent à creuser la question, le sujet de notre communication, lui, s’interrogera uniquement sur la capacité spécifique qu’a le dispositif de certaines narrations sérielles audiovisuelles (termes sur lesquels nous nous interrogerons) à envisager une vie humaine après la catastrophe (climatique ou scientifique). A travers des exemples précis et contemporains (The Walking Dead, Black Summer, The last of us), il s’agira, à la fois, de mesurer ce qui sépare ces visions futuristes de celles qui ont déjà nourri les prophéties télévisuelles antérieures (La quatrième dimension, par exemple), et de réfléchir à la manière dont, par leur forme propre, ces productions participent de la création d’un imaginaire de l’anthropocène.

Biographie de l'auteur :  Philippe Ortoli est Professeur des universités en études cinématographiques à l’Université de Caen. Il a également enseigné à Paris VII, Poitiers, Aix-Marseille I, Lyon 2, en Corse et est l’auteur de nombreux articles et d’ouvrages. Il vient de co-diriger avec Jean-Baptiste Carobolante L’image hantée : le cinéma et les séries télévisées d’épouvante américains contemporains (1999-2019), sorti en janvier 2024 chez Peter Lang.

Intervention

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème